[Live Report] Caravan Palace au Zénith de Paris

0
371
Caravan Palace au Zénith-1

Samedi 7 mars, Zénith de Paris. Au cœur du parc de la Villette, cette salle accueille ce soir un groupe qu’il est difficile de ne pas évoquer lorsque l’on parle d’électro-swing : Caravan Palace. Un mot valise désignant un genre dont ce groupe fait partie des pionniers.

La première partie est assurée par un trio franco-américain : Slim & the Beast. Les frères jumeaux Samuél et Aaron Lopez-Barnantes et Aurélien Amzallag forment le cœur du groupe. Ils sont exceptionnellement accompagnés d’un bassiste.

Ce sont des arrangements ensoleillés mêlés à une bonne harmonie entre les voix du groupe qui vont chauffer progressivement la salle. Batterie électronique, guitare sèche, guitare électrique, basse et même harmonica. Les origines multi-ethniques du groupe se font ressentir dans la vibe « feel good » que les titres dégagent. On reprochera seulement un léger manque de relief au global. Prestation réussie, place au swing.

Caravan Palace : Mise en valeur des cuivres, beaucoup d’invités et jeux de lumière au top

Caravan Palace au Zénith-2

Un micro medley de trois chansons introduit le groupe et la voix de la tonitruante Zoé Colotis se fait entendre sur « Comics » la deuxième chanson de l’album <|°_°|> sorti en 2015. Une chanson énergique pour commencer et vu le dynamisme des membres du groupe sur scène et la prédisposition du genre musical à faire bouger son derrière, c’est parti pour durer.

Le Zénith a donc droit à près d’une heure et demi de show endiablé, embellit par les jeux de lumières travaillés, dynamisé par les musiciens qui se balancent en rythme et perfectionné par le nombre conséquent d’invités ce soir. Pour sa prestation live, le groupe a su remplacer certains arrangements électroniques par des cuivres ce qui est vraiment très appréciable.

Caravan Palace au Zénith-3

Petite baisse d’intensité avec Aftermath (du même album que « Comics ») caractérisée par des rythmes moins soutenus que les chansons précédentes. Arrive ensuite la talentueuse Manuella Rivière qui vient interpréter « April » : dernière chanson du dernier album : Chronologic.

Après cette petite « pause » le concert reprend avec encore plus de fougue et les titres des deux derniers albums défilent avec une énergie croissante. Une bonne partie des tribunes est debout et une partie à même rejoint la fosse pour swinguer avec Caravan Palace.

Caravan Palace au Zénith-4

Des titres un peu plus anciens comme « Jolie Coquine » et « Rock it for me » font bouger la foule tandis que la fin du concert approche. Le rappel est composé de « Star Cat » et « Brotherswing », deux classiques d’un album moins récent : Caravan Palace (2008).

Setlist

1. Comics
2. Wonderland
3. Plume
4. Suzy
5. Midnight
6. Miracle
7. Black Betty (Ram Jam cover)
8. Aftermath
9. April (Feat Manuella Rivière)
10. Moonshine
11. Rock it for me
12. Supersonics
13. Leena
14. About you (Feat Charles X)
15. Lone digger
16. Melancolia
17. Jolie Coquine
18. Mighty
Rappel
19. Star Cat
20. Brotherswing

Report : David  ;  Photos : Juliette 

Caravan Palace au Zénith-5