Review : Insanity Alert – 666-Pack

0
826

 

Après nous avoir nourri avec l’excellent Moshburger en 2016, Insanity Alert reviennent étancher notre soif avec leur 666-Pack, un album à mosher sans modération !

Sorti le  25 janvier dernier, le troisième album du nouveau grand nom du crossover risque de faire parler d’eux.  En effet, les tyroliens poussent tout plus loin et plus fort ! L’album s’ouvre sur un bruit d’ouverture de canette de bière, puis un riff thrash à souhaits, souhaitant la bienvenue à l’auditeur comme à un pote.

Le côté punk apparaît dès les premiers morceau, dont l’anticlérical The Body Of The Christ Is A Parasite, où Heavy Kevy, chanteur du groupe, fait beaucoup penser à Steve Souza d’Exodus en terme de voix. Ce n’est pas le single de l’album, All Mosh/No Brain (dont vous retrouverez le clip ci-dessous), qui changera la direction : cet album est dantesque et fun ! On y retrouve même des reprises loufoques qui rappellent Run To The Pit,  reprise parodique de Run To The Hills d’Iron Maiden que le groupe jouait déjà avant cet album. Le groupe interprète notamment une reprise de Boys Boys Boys de Sabrina nommée Mosh Mosh Mosh et une de Stayin’ Alive des Bee Gees nommée Saturday Grind Fever. On trouve aussi des références à GI Joe (Cobra Commander) et à Transformers (Dark Energon).

Cet album se permet aussi de nombreux changements de rythme (le mid-tempo Echoes Of Death avec son solo dantesque) et d’ambiance (One-Eye Is King). On reste malgré tout le plus souvent dans le crossover thrash presque comique (entre la parodie de Slayer, les reprises kitsch citées précédemment et des titres comme I Come/I Fuck Shit Up/ I Leave où tout est dans le titre, difficile de trouver un autre qualificatif), mais avec des moments de fraîcheur bienvenus et des solos et riffs qui se démarquent par leur originalité.

Cet album que j’imaginais au départ garder le même ton tout du long se trouve être extrêmement varié en terme d’ambiances avec des morceaux n’excédant jamais 3 minutes (en moyenne on est sur 1 minute 30 par morceau). Un album surprenant dans ce genre parfois monolithique. Peut-être qu’Insanity Alert se révélera être un vent de fraîcheur sur le thrash metal ? Dans tous les cas, vous pourrez en juger vous-mêmes au Hellfest 2019 le dimanche 23 juin, sur la Main Stage 2 !

 

8.5/10

Review par Valentin Sappy.

 

Album sorti le 25 janvier 2019, disponible à la vente ici et dans les points de ventes habituels.

 

Ci-dessous le single All Mosh/No Brain :