[Interview] Joel Hoekstra de Whitesnake au bout du fil !

0
1184

Jeudi 23 mai, j’ai eu l’occasion de m’entretenir au téléphone avec Joel Hoekstra, guitariste de Whitesnake et musicien au CV qui fait pâlir d’envie (Cher, Night Ranger, Foreigner, Trans-Siberian Orchestra, ou encore la comédie musicale Rock Of Ages…). Nous avons pu parler du nouvel album de Whitesnake, Flesh & Blood (en review ici) de sa composition à la tournée qui suivra, et de musique plus largement.

Pozzo Live : Bonjour Joel ! Comment allez-vous ?

Joel Hoekstra : Je vais très bien, et vous ?

PL : Je vais très bien aussi. Tout d’abord je voulais vous féliciter pour Flesh & Blood, car je l’ai beaucoup aimé !

JH : Merci beaucoup !

PL : Vous avez composé Flesh & Blood avec David Coverdale et Reb Beach, comment cela s’est-il passé ?

JH : C’était fantastique ! C’était un processus très fluide en terme d’écriture, d’enregistrement des démos puis d’enregistrement définitif. Je me sens honoré d’en avoir fait partie.

PL : Comment était le processus d’écriture ? Vous êtes vous juste assis tous les trois pour jammer ?

JH : David avait souvent une idée, et on travaillait souvent dessus dans une zone d’enregistrement qu’il a chez lui, un peu comme un bureau. Souvent avec des guitares acoustiques, ou des guitares électriques branchées dans de petits amplis. Il travaille très vite et instinctivement. Je ne sais pas si ça se dit ? En tout cas c’était instinctif, et il avance très vite. Si quelque chose ne lui plait pas tout de suite, il dira « Non, pas ça. Pas ça. » Donc il est très clair, ce que j’adore, parce qu’il n’y a pas beaucoup de « oh peut-être, peut-être ». Il sait ce qu’il veut. Donc c’était très facile. Reb et moi on s’entend très bien, donc on a fait les démos ensemble, et travaillé sur certaines des idées avec David et on s’est amusés ! C’était un bon moment !

PL : A quelle chanson avez-vous le plus contribué ?

JH : Je pense que ça serait parmi Trouble Is Your Middle Name, où c’est juste mes riffs, Good To See You Again, tous les riffs sont de moi aussi, et une bonne partie des riffs sur… Attends je regarde la liste des chansons. After All, qui est la première sur laquelle on a bossé avec David, Gonna Be Alright, on a aussi travaillé tous les deux dessus. Mais je pense qu’au total avec les bonus si tu prends la version deluxe, il y a 7 morceaux que j’ai aidé à co-écrire, ce qui est plutôt pas mal !

PL : Quelle était votre inspiration principale pour cet album ?

JH : Je pense que j’ai juste voulu faire un bon album pour les fans, pour David, pour mes bandmates et pour moi-même ! Je pense que je voulais donner de la bonne musique aux gens, aux fans de Whitesnake.

PL : Quelle chanson avez-vous trouvé la plus difficile personnellement ?

JH : Je ne pense pas en avoir nécessairement. Aucune n’était vraiment difficile, à aborder, car j’ai juste joué en étant moi-même tout du long, et pour la majorité des chansons, écrit en étant moi-même. Je dirais qu’aucune n’était vraiment un challenge, et que c’était plus une joie, je me suis plus amusé en travaillent dessus que je me suis senti challengé.

PL : Laquelle avez-vous préféré joué ?

JH : Je n’ai pas de préférée, je me sens chanceux d’avoir participé à tout ça. Faire partie de Whitesnake est un honneur, travailler avec David et Reb est un honneur, et être impliqué comme co-producteur était vraiment énorme. Par ailleurs, David m’a montré beaucoup de respect, donc je me suis vraiment senti bien tout du long.

PL : Quelle est votre opinion sur des groupes plus jeunes comme Greta Van Fleet, Ghost ou Steel Panther, qui recréent le son des années 70-80 ?

JH : J’ai seulement entendu Greta Van Fleet, je n’ai pas entendu les autres groupes que tu as mentionné. J’ai d’ailleurs seulement entendu 2 chansons je crois de Greta Van Fleet. Mec je suis tellement pas « cool » et je suis à peine au courant des derniers trucs ! Mais j’ai trouvé ça cool, j’ai pas pensé qu’ils ressemblaient à Led Zeppelin autant que les gens le pensent. J’ai trouvé que sa voix sonnait presque comme du Rush des débuts, sur les chansons que j’ai entendues. Il me rappelait plus Geddy Lee que Robert Plant. Mais cool pour eux ! J’espère qu’ils auront du succès !

PL : Pensez-vous que Whitesnake bénéficie de cette vague revival du rock des années 70 et 80 ?

JH : Je ne sais pas, la seule chose que je peux faire dans mon rôle, c’est faire au mieux pour que David soit enthousiaste avec Whitesnake et soit positif concernant le groupe, avec les membres et les fans. Ça c’est ce que je contrôle. On ne joue pas de la musique qui est considérée cool par le monde en ce moment, mais on s’en fout !

PL : Vous jouez au Hellfest le mois prochain, que peut-on s’attendre à entendre ?

JH : Je pense que vous entendrez évidemment une combinaison de morceaux de Flesh & Blood et de hits, et je ne sais pas encore la setlist précise pour le moment, mais je m’attendrais à une combinaison de ça, et vous allez voir un groupe qui va très bien en ce moment ! Je pense qu’on est tous à fond, et qu’on aime tous être une entité solide et cohésive.

PL : On entend vraiment bien ça sur l’album, on ressent vraiment beaucoup d’énergie. Je pense que vous devriez faire une tournée headline en Europe pour cet album, comme en France par exemple.

JH : Je ne sais pas quel est le plan de David concernant ça. Mais peu importe ce qu’il a en vue pour Whitesnake, c’est mon boulot de le soutenir. Mais David dirige le bateau, ce n’est pas une surprise, hein (rires) ? Il est le cœur, l’âme et le cerveau de ce groupe.

PL : Enfin, quel nouveau groupe ou guitariste conseilleriez-vous à nos lecteurs ?

JH : J’adore Tommy Emmanuel, il est connu mais je pense qu’il est un guitariste génial à regarder et à écouter. Pour les talents cachés, je pense que mon ami Pete Thorne qui est connu pour beaucoup de démos de matériel est un guitariste exceptionnel. Je pense que de nombreuses manières, mon pote Justin Derrico est connu avec Pink, mais les gens ne réalisent pas je pense à quel point il peut exceller à la guitare. C’est un musicien incroyable. Je pense que je commencerais avec ces gars-là !

PL : Eh bien merci beaucoup, on se verra peut-être en personne au Hellfest !

JH : Oui ! J’apprécierais beaucoup !

PL : Bonne journée et à bientôt au Hellfest !

 

Interview menée par Valentin Pochart.

 

Whitesnake joueront au Hellfest le samedi 22 juin 2019. Leur nouvel album, Flesh & Blood est disponible ici et dans les points de vente habituels. Vous trouverez ci-dessous la couverture de Flesh & Blood, ainsi que la vidéo de Trouble Is Your Middle Name.

Résultat de recherche d'images pour "whitesnake flesh"