[Live Report] Bloody Beetroots ou la déferlante de basses à Toulouse

0
437

Vendredi 4 Octobre, tard dans la nuit, Sir Bob Cornelius Rifo, leader de Bloody Beetroots, entre en fanfare sur la scène du Bikini à Toulouse pour nous livrer 1h15 de rage sonore! On vous raconte ça ici.

Avant toute chose, je tiens à préciser que je n’ai malheureusement pas pu être présent pour assister aux shows des autres artistes programmés ce soir-là, pour raisons personnelles.

C’est donc à 3 heures du matin que la guerre a commencé au sein du BikiniSir Bob Cornelius Rifo entre en scène sous les stroboscopes affolés, s’installe derrière ses platines, et ouvre les hostilités. C’est donc parti pour 1h15 d’électro d’une violence rare! Les basses vibrent dans tous les sens, le public saute, crie, danse. C’est un joyeux bazar plutôt beau à regarder! Niveau light, le show est à couper le souffle. Des lasers, des stroboscopes, des spots de partout! Plongés dans le noir, avec juste des flashs et des lasers, l’expérience est totale et immersive au possible. On se laisse volontiers porter par la musique, en fermant les yeux et en se lâchant pour décompresser de la dure semaine.

Petit point négatif selon moi, le fait que le groupe soit venu en formation DJ Set. J’aurai préféré assister à un concert du groupe en formation complète. D’autant au passage que Sir Bob Cornelius Rifo n’a mixé que peu de sons de Bloody Beetroots dans son set au final. C’était très sympa mais j’aimerai beaucoup le revoir dans d’autres conditions.

Le concert passe a une vitesse folle. On se laisse bercer par la musique, on s’éclate, on profite! C’est à 4h15 que le concert se termine. C’était plaisant de se détendre ainsi pour attaquer le weekend. Pendant ce set, nous avons pu nous vider l’esprit, danser et profiter au maximum!