[Live report] Bloodywood secoue le Gibus

0
994

Ce lundi 22 juillet 2019 nous nous serrons dans un Gibus complet, pour le premier passage français de la première tournée européenne des indiens de Bloodywood

Le premier groupe d’ouverture est français. C’est Heys, un groupe de « métal tribal ». L’entrée en matière laisse quelque peu septiques les spectateurs. Cependant au fil du set et de l’énergique prestation du chanteur, le public se lâche au rythme de la musique. Allant jusqu’à faire un pogo sur la dernière chanson. À noter que la reprise de Little Big, « Everyday I’m Drinking », en cours de set, aide à se mettre le public dans la poche. 

Le deuxième groupe à passer ce soir est une grande découverte. Français toujours, le groupe GHB est un groupe de rap/métal. Disons un groupe de rap avec des musiciens faisant des instru métal tirant un peu sur de l’électro. 

Les punchlines des strasbourgeois sont fort jouissives, à ne pas mettre dans les oreilles de tout le monde. « Pas de sentiments, que des grosses giclettes. Dans nos têtes de cramés de plus en plus de trous de boulettes ». 

Voilà qu’arrive le moment tant attendu, la foule se serre au maximum pour que tout le monde arrive à voir. Après avoir fait leurs propres soundcheck, Bloodywood entre en scène. 

Le ton est donné avec Machi Bhasad (Except a Riot). Le public est déchaîné, les remous sont nombreux. 

Un spectateur est invité sur scène pour participer à la chanson suivante. Il a apporté sa propre flûte pour remplacer Karan Katiyar, qui s’occupera seulement de ma guitare sur Endurant

Le puissant Jee Veerey fait chanter la foule à tue-tête. Les parties rap de Raoul Kerr se marient parfaitement avec les refrains chant/chant guttural de Jayant Bhadula

La discographie de Bloodywood est encore maigre, mais ils sont connus en premier lieu pour leurs reprises. C’est donc sans surprise que les indiens nous interprètent leur version de Rang de Basanti et de Mundian To Back Ke Raki

Les premières notes de Smells Like Teen Spirit suffisent à animer la foule au grand complet, qui saute sur place au rythme de la chanson. 

Il est en de même pour la reprise de Tunak Tunak Tun. La chanson de Daler Mehndi est devenu virale depuis son partage par certains vidéastes comme Antoine Daniel. 

Le set arrive déjà à son terme. Raoul Kerr, sortit depuis le début des reprises, revient pour chanter sur le titre qui a surement fait le plus connaitre le groupe et le plus tourné sur les réseaux sociaux. C’est évidement Ari Ari qui assène un dernier coup de massue sur ce court mais intense concert. 

Succès indéniable, concert complet, ambiance électrique. À n’en pas douter le groupe reviendra nous voir lors de la prochaine tournée. On les attends de pied ferme. 

Setlist :

1. Machi Bhasad (Expect a Riot)
2. Endurant
3. Jee Veerey
4. Rang De Basanti
5. Mundian to Bach Ke Rahi
6. Smells Like Teen Spirit
7. Tunak Tunak Metal
8. Ari Ari

Report : Gaël ; Photos : Christophe