[Live report] Fever 333 retourne la Maroquinerie

0
611

Fever 333 a fait une prestation remarquée en première partie de Bring Me The Horizon en novembre dernier au Zénith de Paris. C’est sans étonnement que le concert de ce soir à la Maroquinerie se déroule à guichet fermé.

Dimanche 23 juin, au lendemain de leur show au Hellfest, Fever 333 vient côtoyer de près le public parisien.

Pour ce concert il est fait abstraction de première partie. En même temps il faut garder des forces pour le bulldozer qui arrive.

21h, un roadie vient placer Jason Aalon Butler sur la scène. Ce dernier porte un sac en tissu sur la tête, comme un condamné à mort. Ses deux confrères arrivent sur scène, la musique démarre, le chanteur jette sa cagoule et c’est partit pour Burn It.

Il n’y a pas besoin de première partie, le public est déchaîné. La température monte tout de suite d’un cran dans cette Maroquinerie bondée.

Made in America est le premier extrait du tout premier EP du même nom. Cependant c’est leur premier album, STRENGH IN NUMB333RS, qu’est venu défendre le groupe aujourd’hui. One of Us est un bon argument pour cela.

Les trois américains prennent tous des baguettes et viennent se placer chacun derrière des percussions. S’en suit une performance plutôt appréciable. Effort collectif bien chorégraphié et solo du frontman, cet intermède est le bienvenue. Butler poursuit avec une battle entre le beatbox de sa bouche et les fûts de son comparse Aric Improta.

Le groupe, Jason Aalon Butler particulièrement, semble très ému par cet engouement du public. Il nous fait un discours de remerciements sans passer par son micro, pour nous parler directement. La taille de la salle permettant à tout le monde d’entendre malgré tout.

Pour la balade Am I Here?, le frontman récupère une guitare. Cela donnant un résultat des plus plaisants.

Le puissant Prey For Me voit le public crier son refrain à s’en briser la voix. Out of Control est plus qu’adapté pour parler de l’instopable chanteur. Au milieu de ses bains de foule il va aller s’accrocher à une barre de fixation de spots lumineux, à portée de main. Après une pirouette, il se laisse récupérer par son public qui le remet sur scène. The Innoncent fini d’illustrer l’album STRENGH IN NUMB333RS et clôt le set de ce soir.

Le rappel se fait avec deux extraits du premier EP de Fever 333, Made in America. We’re Coming In et Hunting Season. Sur cette dernière 3 filles commencent à monter sur scène et Jason enjoint la foule à continuer, si bien que la moitié du public fini sur scène. Ceux présents sur scène portent Butler, le relayant à ceux encore en fosse, puis l’emmènent sur un côté de la salle, un peu surélevé.

Le show s’arrête sur ce chaos représentatif. Le chanteur salue sa foule (à moitié sur scène) depuis le public, puis se fraye un chemin jusqu’aux coulisses.

1h15 de concert, mais on croirait avoir eu 30 min de plus tellement la prestation était intense et nous a vidé de notre énergie. Fever 333 le groupe du moment à voir en live. Nous serons présents en novembre au Trabendo. Ne tardez pas à prendre vos billets, cela ne serait pas étonnant que ce concert ce fasse également à guichet fermé.

Retrouvez également notre interview de Fever 333 juste ici.

Setlist: 

1. Burn It
2. Only One
3. Made In America
4. Animal
5. One Of Us
6. Inglewood
7. Am I Here ?
8. Prey For Me
9. Out of Confusion
10. Innoncent
Rappel:
11. We’re Coming In
12. Hunting Season

Live report + Photos : Gaël