[Live report] Machine Head éblouissant au Trianon !

0
263

Une certaine mode s’est clairement installée dans l’univers de la musique et le Métal n’y a pas échappé, cette mode consiste à faire des tournées anniversaire pour les 10 ans, 20 ans…d’un album.

Soyons clair, certaines de ces tournées ne sont clairement pas « nécessaires » par contre certaines sont énormes et immanquables. Et ce soir au Trianon autant vous dire que les 25 ans de l’album « Burn my Eyes » de Machine Head est tout bonnement la soirée où il faut être, pas de panique il y a une seconde date le 29/10/19. Certains se demanderont pourquoi cet anniversaire fait parti de ceux que tout le monde attend. Selon moi il y a trois bonnes raisons à cela.

  • La première est que Machine Head est un putain de bon groupe de Metal de fous furieux.
  • La seconde est que l’album « Burn my Eyes » est tout simplement une véritable pépite dans l’univers du Metal et probablement le meilleur album de Machine Head.
  • La troisième est, toujours selon moi, la possibilité de revoir jouer des musiciens qui ont aidé à créer le groupe car à ce jour, seul Robb FLYNN est présent depuis le premier jour de Machine Head. Je ne pense surprendre personne en disant que la soirée annonce sold out, comment pourrait il en être autrement? Et n’oublions pas de remercier Live Nation de nous proposer cette affiche de rêve…

J’arrive au Trianon un peu avant l’ouverture des portes et c’est une file d’attente interminable qui m’accueille mais pas de panique on a une heure entre l’ouverture des portes et le début du set… Pas de première partie de prévue donc on attaque directement dans le bois dur avec la composition actuelle de Machine Head à savoir Robb FLYNN (chant, guitar), Vogg Kieltyka (lead guitar), Jared MacEACHERN (bass) et Matt Alston (drum).

Comment vous expliquer à quel point ça tabasse ultra fort? Mais quelle énergie de dingue qui se dégage du quatuor, c’est juste la pure folie. En trois accords, Machine Head a retourné le Trianon et collé la patate à tout le monde. Le groupe va enchaîner 13 morceaux provenant de ces derniers albums en l’espace d’environ une heure et demie alors autant vous dire quand dans la salle la température est à son maximum. Les titres s’enchaînent donc à toute vitesse et qu’est ce que c’est puissant…

Malgré un timing réglé comme du papier à musique nous apprécions les petites discussions entre Robb et le public qui est en transe à la fin de ses 13 titres. Une petite pause de 10 minutes pour nous permettre de récupérer notre souffle et c’est reparti pour un tour! Les lumières s’éteignent pour la seconde fois de la soirée pour accueillir Machine Head mais cette fois ci nous retrouvons aux côtés de Robb FLYNN deux anciens membres de groupe à savoir Logan MADER à la lead guitar et Chris CONTOS (second batteur du groupe) à la batterie. Si certains pensaient que la première partie du concert avait fatigué les fans c’est qu’ils ne connaissent pas la puissance des morceaux de « Burn my Eyes »…

De la première à la dernière note cela va tout simplement être le bordel au Trianon avec des vagues de slams et des circles pit à répétition. Si l’énergie de la première « manche » était incroyable, celle-ci est juste dévastatrice. En effet se prendre la totalité de « Burn my Eyes » plus un solo de batterie dans les gencives ça épuise mais, malgré tout, on en redemande encore car on est juste dingue de Machine Head et que seul Machine Head sait nous faire vibrer ainsi. Bien que nous soyons totalement explosé et qu’il est arrivé le moment de dire au revoir à Robb et sa bande, ou ses bandes devrait on dire, on a encore la force d’en redemander ! Alors c’est la larme à l’œil que nous remercions Machine Head pour ce moment d’exception passé ensemble. Au revoir les gars et hâte de revivre ça une nouvelle fois car c’était juste magique!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.