[Live Report] While She Sleeps retourne le Cabaret Sauvage

0
380

Quelle soirée pour le retour très attendu de While She Sleeps à Paris ce jeudi 16 janvier ! En compagnie d’Everytime I Die et de Vein, ce line-up a tenu toutes ses promesses.

19h, ce sont les Américains de Vein qui rentrent sur la scène du Cabaret Sauvage qui se remplit petit à petit, même si la salle n’est pas encore au complet, puisqu’elle a fait le plein ce soir en annonçant être Sold-Out le matin même. On sent le public déjà très chaud avec un pit qui bouge beaucoup. Certains ont même l’air de bien connaitre le groupe, qui par ailleurs est très énergique sur scène. Le frontman Anthony Didio n’hésite pas à tendre le micro à certains membres du public qui vont screamer les paroles avec lui. Le groupe quitte la scène après 30 minutes de set intense.

15 minutes plus tard, c’est Everytime I Die qui fait son apparition sur scène et qui semble être très attendu. Le dernier concert français du groupe datant du Hellfest 2017. Les personnes les ayant déjà vues sur scène connaissent leur réputation de showman. De Jordan Buckley le guitariste qui arrive en serrant la main à quelques membres du public, va de gauche à droite de la scène sans s’arrêter et saute partout, à Keith Buckley le chanteur du groupe qui essaye de parler quelques mots en français, n’hésite pas à monter sur les barrières pour faire chanter et être au plus proche du public… Bref, les Américains font le show. Le set de 45 minutes est de nouveau passé très vite, et la mission de chauffer le public avant d’accueillir les héros de la soirée est réussie !

On change de plateau, et à 21h c’est l’intro de ANTI-SOCIAL qui résonne avant que While She Sleeps fasse son apparition sur la scène devant un fond où il est marqué SLEEPS. On comprend rapidement qu’on va avoir droit à une énergie folle durant tout le concert. Le public donne beaucoup de voix pour accompagner le groupe. S’enchaine ensuite I’VE SEEN IT ALL et INSPIRE, le début du concert reprend donc les 3 premiers titres de SO WHAT?, dernier album en titre du groupe.

Puis on retrouve une chanson qui a déjà fait ses preuves, Civil Isolation. Le pit est très chaud ce soir et ça bouge beaucoup. Il faut noter aussi le grand nombre de Crowd-surf qui vient faire honneur à la réputation des concerts de While She Sleeps pour l’ambiance.   On passe sur des titres plus anciens avec Trophies of Violence et Brainwashed qui feront plaisir aux fans de la première heure. SET YOU FREE et FAKERS PLAGUE sont joués à leur tour pour la première fois en live, ce dernier étant le premier morceau sorti par le groupe après SO WHAT?. Ils ne font pas exception puisque toute la salle les connait déjà par cœur.

Les morceaux s’enchainent, et ni le public ni le groupe n’ont l’air de fatiguer, au regard d’Empire of Silence et Death Toll qui sont interprétés. Toute la bande à Lawrence Taylor bouge bien sur scène. Ils interagissent avec le public et ne délaissent aucun coin de cette dernière. On notera la super complicité du groupe qui a vraiment l’air de s’amuser ce soir.

Les breakdowns de chaque titre sont vraiment phénoménaux, et ça se voit dans le public. Ceux de Four Walls et GUILTY PARTY font bouger les têtes de tout le monde.Quand l’annonce du dernier morceau Hurricane retentit, il n’en faut pas plus pour agiter encore plus la foule qui va démultiplier le niveau de chant et les mouvements dans le pit.Le groupe quitte ensuite la scène, mais tout le monde le sait, le concert n’est pas fini… La lumière ne se rallume pas et, bingo, on est repartie pour 3 titres.

HAUNT ME est le premier rappel et le public est invité à chanter, ce qui va donner un petit coup de pouce à Lawrence (opéré récemment des cordes vocales). Au tour de Silence Speaks, peut-être un des titres les plus reconnus quand on entend le niveau sonore s’élever encore plus du côté du public. Et pour finir, c’est You Are We, que le groupe dédie au public qui va clôturer merveilleusement la soirée. Le quintette quitte alors la scène et semble être ravi.

On a donc vécu une très belle soirée, même s’il faut le noter, le jeu de lights n’était pas au top ce soir. Mais on oublie rapidement ce petit détail, puisque l’énergie déployée durant le concert était juste géniale. While She Sleeps reste un groupe qu’il faut absolument voir en live, et nous on a déjà hâte de les revoir !

Photo : Yann Charles

Setlist :

  1. ANTI-SOCIAL
  2. I’VE SEEN IT ALL
  3. INSPIRE
  4. Civil Isolation
  5. Trophies of Violence
  6. Brainwashed
  7. SET YOU FREE
  8. FAKERS PLAGUE
  9. Empire of Silence
  10. Death Toll
  11. Four Walls
  12. THE GUILTY PARTY
  13. Hurricane

Rappel :

  1. HAUNT ME
  2. Silence Speaks
  3. You Are We