Deux dates en France pour Mushroomhead !

0
257
Mushroomhead

C’est officiel. Et on est (je suis) à deux doigts de pleurer. Mushroomhead arrive ENFIN en France après plus de 20 ans de carrière outre atlantique principalement et quelques concerts à travers l’Europe ces dernières années !

Ça se sentait. Une signature avec Napalm Records l’année dernière, un nouvel album prévu pour 2020, une date annoncée au Plane R Fest, le samedi 4 juillet, et puis c’est finalement tombé : UNE DATE A PARIS ! Ce sera le 3 juillet prochain à la Maroquinerie. La formation de Cleveland enchaînera le lendemain avec la scène de Montcul donc. Pour leur date parisienne, le groupe sera accompagné de Bloodsucking Zombies From Outter Space et de Maddison.

20 ans de carrière ? Mais c’est qui Mushroomhead ?

MushroomheadJ’en ai fait l’expérience et à la question « Tu connais Mushroomhead?« , la plupart des réponses se transformaient en « Infected Mushroom?« . Non. Mushroomhead, c’est un groupe formé en 1993 à Cleveland. Impossible de le mettre dans une case. Metal industriel, alternatif, avant-gardiste, électro, nu… C’est un buffet musical. Le groupe touche à tout. Mais si tu es trentenaire et que toi aussi tu es passé par une grosse période nu-metal, ce titre tu l’as forcément entendu :

10 albums (dont 3 remix), beaucoup réalisés de manière indépendante, des prestations scéniques sobres mais assez incroyables et une base de fan outre atlantique énorme. Des guitares distordues, du synthé, du piano, du rap, des water drums, du chant guttural et mélodique… Le groupe ne s’arrête jamais et est en tournée non-stop.
Longtemps victime de plagiat visuel avec Slipknot, car les membres du groupe portent aussi des masques (on rappelle tout de même que Mushroomhead est plus vieux que Slipknot), il semblerait qu’ils aient eu du mal à se faire une place en Europe. Du moins c’est ce qu’ils pensent. En effet, pour avoir assisté à une date en Angleterre et une en Hollande : le public est bien présent et les shows sold-out. La signature avec ce nouveau label leur offre donc une plus grande visibilité et les pousse enfin à se produire dans l’Hexagone.

Petit point non-négligeable :

Le groupe est victime d’un gros turn-over. Wikipédia si tu veux plus d’infos, ce serait trop long à développer ici. Pour résumer : Jeffrey Nothing (chanteur principal) ayant quitté Mushroomhead l’année dernière, ils leur a fallu le remplacer. Bonne pioche, c’est Steve Rauckhorst (bassiste de Pitch Black Forecast) qui a repris le flambeau. Il a exactement la même voix… Le bémol vient des seconds chanteurs et notamment de Waylon Ravis qui a également quitté le groupe. Il est cependant en procès contre ce dernier ce qui entraîne quelques problèmes de copyright… Pas sûre que les morceaux l’incluant soient donc joués en live, J-Mann (deuxième second chanteur et chanteur historique) étant incapable d’assurer à sa place. Suspens !

Pour le reste :

Facebook officiel
L’événement officiel pour la Maroquinerie à Paris
La page officiel du Plane R Fest