Nanowar Of Steel au Ferrailleur de Nantes.

0
245

La Ferraille Productions aura réussi à combler le cœur des Nantais en programmant les maîtres du métal parodique italien NANOWAR OF STEEL au Ferrailleur pour leur tournée européenne LADDER TO VALHALLA TOUR. 

On vous en a parlé au début du mois dernier (voir l’article), le concert tant attendu a bien eu lieu le lundi 17 février 2020. On vous raconte tout : début de la soirée avec MTP en première partie !

Ouverture des portes à 20h00, le public n’est pas encore très nombreux dans la salle. Sur la scène, la batterie de Nanowar of Steel est déjà installée pour MTP. On attend avec impatience le début de cette soirée qui promet de bien envoyer !

MTP

Le groupe angevin / nantais MTP arrive sur scène avec leurs tenues un peu décalées : le batteur est transformé en Naruto, le chanteur en minishort avec un bandana, le bassiste est assez classe avec une casquette, seul le guitariste semble y avoir échappé.

Une très belle énergie pendant ce show, notamment pendant leur reprise de Gala : Freed from Desire, une adaptation made in 80 vraiment bien maîtrisée !

Le chanteur et le bassiste ont échangés leur place sur la dernière chanson, également une reprise de The Weather Girls : It’s raining men. Un bon moment car l’échange des places n’a pas interféré dans la qualité du concert proposé jusque là. Le groupe essaie de faire participer le public aux chansons (essentiellement sur les deux reprises proposées), une belle performance musicale pour cette première partie !

NANOWAR OF STEEL au Ferrailleur

Le rideau est tiré et la salle se remplit assez rapidement. Nanowar of Steel fait son entrée et le dépaysement est total. Un des deux chanteurs (Potowotominimak) arbore un superbe costume léopard et Mr. Baffo un beau jupon et une perruque bien colorés. Le guitariste (Abdul) en sultan, le batteur (Uinona Raider) en super-héro et le bassiste (Gatto Panceri 666) qui aurait pu se faire appeler Madame pour l’occasion !

A peine arrivent-ils sur scène que c’est déjà le feu dans la fosse et nous n’étions pas prêts pour ce qui allait suivre. Une succession de situations comiques et délirantes que rien ne peut arrêter du début à la fin du concert. A chaque nouvelle chanson un nouvel élément fait son apparition sur scène. Sur The Call of Cthulhu, Potowotominimak porte un masque de Cthulhu avec un téléphone gonflable géant. Tandis que sur Il Cacciatore Della Notte, il porte un costume intégral de chouette.

Nous avons également eu droit à une traduction anglo-japonaise bien personnelle sur Metal ou encore à une démonstration de rapidité de montage d’une table Ikea sur une des dernières chanson de la soirée : Valhalleluja !

A côté de cette ambiance très festive il est important de souligner que si Nanowar of Steel déchaîne autant son public, c’est qu’ils assurent aussi techniquement et n’ont rien à envier aux groupes plus « sérieux » au vue de la qualité de ce qu’ils nous ont joué ce soir. C’est un concert très participatif et une sorte de convivialité s’y installe très rapidement.

Nanowar of Steel n’aime rien faire comme les autres. C’est ainsi qu’ils nous proposeront un wall of death placé sous le signe du câlin et de la tendresse… En somme, Un wall of love, donc. Après une belle démonstration sur scène entre les deux chanteurs, le public s’y prête volontiers !

Ce concert a des airs de fête entre amis entre la gaieté du groupe sur scène (qui rigolent aussi par moment de leurs propres bêtises ! ), leur façon de s’adresser à leur public, la belle énergie qui sera restée la même jusqu’à la dernière chanson.

NANOWAR OF STEEL au Ferrailleur

CONCLUSION

Très belle soirée avec NANOWAR OF STEEL au Ferrailleur.

Un grand merci à La Ferraille Productions, à MTP et bien-sûr à Nanowar of Steel au Ferrailleur pour avoir fait le plein de bonne humeur et de bonne musique avec le public nantais !

Report : Manon Hendrick ; Photos : Jordan Michel Newsålem