La Pozzo Live Team au Hellfest 2019!

0
502

Cette édition du Hellfest 2019 fut riche en émotion pour l’équipe Pozzo Live! Tout d’abord, pas moins de 6 interviews réalisées: Skindred (disponible ici), Nova Twins (disponible ici), Clutch (à venir), Sum 41 (à venir), Insanity Alert (à venir) et Alien Weaponry (à venir). Mais également, un bon nombre de concerts, de photos, de rencontres et de souvenirs entre amis. Bref, voici notre résumé de cette édition 2019 du Hellfest! Et comme on aime bien faire dans la nouveauté, on vous propose donc un nouveau format de live report pour l’occasion!

Pour commencer en beauté, voici quelques photos d’ambiance:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

JEUDI : KNOTFEST

  • Sick Of It All: Concert loupé par la majorité pour cause de bouchons à la cathédrale, ça commence bien
  • Amaranthe: Premier concert tranquillou, bon groupe pour ouvrir la journée
  • Ministry: Ce bon vieux Al arrive à la bourre et le son est trop fort, mais le concert reste sympa, notamment parce qu’il balance pleins de trucs dans le public, dont un harmonica
  • Behemoth: Pyrotechnie sympa mais définitivement mieux à voir de nuit…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Papa Roach: Concert explosif qui ouvre sur Last Resort, pogo et ambiance adolescence californienne, on adore!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Powerwolf: Bon concert notamment car le chanteur parle un peu en français et communique beaucoup avec le public, en les faisant chanter par exemple
  • Rob Zombie: Très bon concert, on apprécie particulièrement l’énergie et le talent de John 5 qui scotchera tout le monde ce soir
  • Amon Amarth: Très bon concert, un groupe heureux d’être là pour son public, grand smile et belle énergie
  • Slipknot: Gros bordel sur scène et dans la fosse, des pogos tellement violents que ça en devenait dangereux, Clown qui frappe ses fûts avec une batte enflammée, Sid qui saute partout, et Jay incroyable à la batterie! Grosse branlée du jour (voir même du fest…)
  • Sabaton: Groupe tout sourire qui a ramené de nombreuses personnes même à 1 heure du matin, le chanteur tellement ému a même chuté pendant un morceau, ce qui a beaucoup faire les rires les membres du groupe (et le public)

 

VENDREDI : HELLFEST JOUR 1

  • Fallen Lillies: Groupe féministe gagnantes du concours Voice of Hell, beau message
  • Freitot: Gros death old school de bon matin avec entre autre Etienne Sarthou, batteur de AqME
  • Stinky: Groupe clissonnais mené par une chanteuse hyper énergique qui ira jusque dans le pit
  • Klone: Passage trop tôt et c’est bien dommage vu la qualité de la prestation
  • Valley Of The Sun: Idéal pour attaquer calmement de bon matin, planant et posé
  • Gloryhammer: Show très théâtral et presque guignolesque avec des costumes bien réalisés, très marrant
  • Aorlhac: Groupe de black très puissant sur scène

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • The Rumjacks: Direction l’Irlande avec ce groupe très proche des Dropkick Murphys, très bonne ambiance, beaucoup de gens dansent dans le pit!
  • Blackrain: Sympa pour passer le temps sans prise de tête, pas hyper novateur mais efficace
  • Sonata Arctica: Un peu déçu de ce concert, surement trop tôt et trop court pour en profiter pleinement
  • UADA: Autre très bon groupe de black puissant sur scène

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Lofofora: Très bon concert de ce groupe engagé légendaire français, avec en prime une pique du chanteur dirigée au Hellfest concernant leur passage très tôt et court

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Godsmack: Et un solo de batterie avec non pas un mais deux batteurs simultanément! Excellent!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Trollfest: Super moment très bon enfant, pleins de ballons sur scène, des costumes de princesse, le chanteur et le guitariste qui descendent dans le pit pour faire la chenille, une reprise de Britney Spears, bref, tout ce qu’il faut pour s’éclater!
  • No One Is Innocent: Excellent concert engagé et énergique, gros bordel dans le pit, et Niko de Tagada Jones invité pour le dernier morceau, très bon show!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Demons and Wizards: A-t-il vraiment salué Paris alors qu’il jouait à Clisson au Hellfest? Eh beh oui…
  • Diamond Head: Sympa quoique un peu mou
  • The Interrupters: Un peu de Ska au milieu de 4 jours de musique extrême nous a fait le plus grand bien! Danse, saut, joie au rendez-vous, et chanteuse pleine d’énergie
  • Dagoba: Très gros Wall of Death qui ne battra malheureusement pas celui de 2014…
  • Dream Theater: Très bons morceaux long et techniques, on regrette cependant qu’ils n’aient pas joués Pull Me Under
  • Me First And The Gimme Gimmes: Le plein de covers wtf comme par exemple I Will Survive en versoin punk. Le groupe passe son temps à dire des conneries et faire des blagues, super ambiance décontractée!
  • Ultra Vomit: Pleins de surprises pour ce show! Un sosie de Calogero sur Calojira, Niko de Tagada Jones sur Un Chien Géant, un vrai gospel sur Jesus (avec Andréas déguisé en Jesus), Matthieu Bausson au chant sur Pink Pantera, et un Wall of Chiasse gigantesque! Excellent!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Dropkick Murphys: Encore un bon moment festif avec du punk irlandais. Tout le monde danse, chante, saute, c’est bon enfant et on adore!
  • Hank Von Hell: Ancien membre de Turbonegro, on a apprécié avoir pu entendre quelques chansons du-dit groupe
  • Mass Hysteria: Du grand Mass, un gigantesque frontdrop au couleur du groupe qui tombe au début du premier morceau, un gros Wall of Death sur Plus Que Du Metal, une caisse claire explosée et une énergie débordante!
  • Sabaton: Un chanteur sans voix, un repas sur scène (wtf) et un guitariste qui chante, c’est ce qu’il faut pour un bon remplacement de Manowar! Bravo!
  • Descendents: Sympa pour attendre Sum mais pas plus malheureusement…
  • Gojira: Surement le meilleur groupe français du moment, setlist au poil contenant plein de raretés, solo de batterie monumental, décor de scène assez fou via les écrans, véritable expérience visuelle et sonore, technique et puissante. Bref, la qualité à l’état brut!
  • Sum 41: Deryck avait une voix très aiguë pour une raison qu’on ignore… Bonne setlist et bonne énergie sur scène. Seul point négatif, l’affluence, beaucoup trop de monde…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

SAMEDI : HELLFEST JOUR 2

  • Like A Storm: Du métal néo-zélandais avec du didgeridoo, original et bien composé, belle ouverture de bon matin
  • Shaarghot: Quelle énergie de bon matin! Pogos, Wall of Death, slams, et gros bordel partout. Digestion sportive du petit déjeuné!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Banane Métalik: Un show gore guignolesque, pleins de déguisements, des faux os, et du psychobilly diablement efficace notamment avec l’utilisation de la contrebasse
  • Skindred: Excellent concert mais beaucoup trop tôt! Beaucoup d’interactions avec le public, on a même fait tourner les t-shirts à la manière d’un Patrick Sébastien… Ça chante, ça saute, et c’est la folie de bon matin!
  • Cypecore: Beaux décors, beaux costumes, belle prestation (futuriste)
  • Wolfheart: Du pagan très bien mené par un groupe aux musiques efficaces

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Whitechapel: assez étonnant de voir du Deathcore sur la mainstage mais le groupe a réussi le pari de se mettre le public dans la poche

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Richie Kotzen: Un style un peu plus calme qui fait une véritable bouffée d’air, très agréablement surpris
  • The Fever 333: Nos chouchous ont encore une fois tout détruit! En vrac, le chanteur a percé la peau d’un tom de batterie, a passé sa tête dedans et son micro, et a hurlé comme un putois. Les micros ont volés pendant tout le concert, les câbles aussi, le guitariste avait une intox alimentaire mais sautait partout, et le chanteur n’a pas réussi à remonter sur scène après son bain de foule… Rien que ça!
  • Eisbrecher: Assez surpris par ce Rammstein bis qui au final réussira à captiver le public, notamment en communiquant en français
  • Punish Yourself: On suppose que le concert était excellent tant la tente était remplie. Du coup, on a rien vu, mais c’était très cool à écouter!
  • Deadland Ritual: On reste un peu déçu de ce concert, pas à la hauteur de ce que l’album laissait présager
  • Carach Angren: Un côté théâtral sanguinolent sympa pour tous les fans de black

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Eagles Of Death Metal: Concert sympa ambiance rock’n’roll route 66. Le chanteur fera un petit discours à propos des attentats du Bataclan et s’excusera des propos qu’il a tenu à cette époque.
  • Moonspell: Une fois de plus, très bon concert qui se clôture par le désormais classique Alma Matter

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Whitesnake: Concert assez basique et beaucoup de ballade, sympa mais ne marque pas les esprits…
  • Combichrist: Excellent concert devant une tente blindée de monde. Deux batteurs super énergiques et un public qui redouble de pogos. On a adoré!
  • Sham69: Concert bien plus court que le temps alloué, mais quel concert! A la manière d’un Iggy Pop, les vieux punks anglais se démèneront sur scène en enchaînant les classiques. Tout le public chante à tue tête!
  • Within Temptation: Beau décor et public réceptif. Musique un peu plus calme et douce, parfaite pour se reposer après le coup de chaud de l’après midi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • The Ocean: Très bon son, chanteur qui slam et grosse claque en live!
  • Def Leppard: Après un début qui en laissera plus d’un mitigé, le groupe se rattrape et le concert monte crescendo
  • Jo Quail: Superbes compos au violoncelle, très planant et envoûtant. Défi réussi, félicitations car elle le mérite vraiment!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Les Wampas: Du grand Didier Wampas qui nous fait le show sans s’arrêter. On aura droit a tout. Depuis la fosse, debout sur une chaise en slammant ou encore dans la régie son, Didier a parcouru le site comme personne ne l’avait fais avant lui. Mention spéciale aux enfants montés sur scène car ce soir là, c’était Noël!
  • ZZ Top: Notre grosse déception du jour… Un concert mou, et assez triste à voir. Malheureusement, ils ont perdu de leur fougue…
  • Dark Tranquility: Quel plaisir de voir des groupes avec un sourire pareil. Le chanteur est un véritable bisounours, qui descendra faire des câlins aux fans dans le pit… Excellent!
  • KISS: On ressort globalement assez déçus de ce show… Kiss nous avait tellement vendu un show « incroyable » qu’on s’était fait trop d’attentes. Passées les plateformes montantes et la tyrolienne, il ne restait plus grand chose malheureusement. Nous avons également trouvé le show beaucoup trop long, comme bien souvent avec ce genre de tête d’affiches hélas… Content de les avoir vu, mais on ne retentera pas forcément l’expérience!
  • Cradle Of Filth: Il y a eu un solo de scie circulaire… On ne sait pas quoi dire de plus là!
  • Architects: Beaucoup de discours entre les chansons, notamment sur le suicide chez les jeunes. Mais l’énergie était présente et le son était impecc’
  • The Sisters Of Mercy: Un peu de cold wave/new wave, c’est assez rare au Hellfest pour être souligné. Et le show en valait la peine
  • Le Bal Des Enragés: Gros bordel en clôture de ce samedi. Des pogos même en haut de la butte, au coin bar/bouffe. Pleins de covers reprises en mode metal, et un public survolté. Excellent concert!

 

DIMANCHE : HELLFEST JOUR 3

  • Alien Weaponry: Excellente ouverture avec ce jeune groupe qui chante en maori! Vive la Nouvelle-Zélande!
  • Insanity Alert: Le fou rire de la journée! Super prestation d’un groupe à l’humour débordant, rappelant nos Ultra Vomit. Pleins de conneries sur scène, notamment une mannequin David Guetta, des panneaux en français (avec notamment écrit « Sacrebleu »), et un énorme bordel sur scène. On a adoré!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Nova Twins: Grosse claque pour beaucoup d’entre nous, un groove monstrueux, une énergie débordante, et deux petites londoniennes qui se démènent sur scène. Nous sommes conquis!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Municipal Waste: Bourrin a souhait, ils retourneront le pit comme peu de groupes ont pu le faire!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Tesla: Encore un groupe de rock plus que classique. Simple et efficace!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Revocation: Le set bourrin du matin, ça a réveillé pas mal de monde…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Death Angel: Du Trash basique mais efficace, qui a mis tous les fans du genre d’accord

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Cemican: Très très bon show de ce groupe mexicain ayant pour thématique les civilisations pré-colombiennes. Jolis costumes, flopée d’instruments originaux et traditionnels, démonstration en live de pratique ancestral (comme le sacrifice humain). Bref, c’était top!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Blackberry Smoke: Sympa pour se poser un peu en attendant Trivium, rock classique
  • Trivium: Bon concert avec une setlist pleine de classique, mais public un peu mou et son pas top… Dommage, car on en attendait beaucoup! Raison de plus pour retourner les voir à la moindre occasion

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Clutch: Voyage musical direction la route 66 et les grosses bécanes américaines. Bonne énergie et musique un peu plus calme pour se poser, surtout avec cette chaleur harassante!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Testament: Hormis la belle prestation de ce groupe légendaire, il est marrant de noter que le public a chanté Joyeux Anniversaire au chanteur…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Cancer Bats: Grosse énergie et pogo comme bien souvent avec ce groupe, au top!
  • Stone Temple Pilots: Le nouveau chanteur est le sosie vocal de Scott Weiland, c’est assez incroyable… Bon par contre, il se la pète un peu le bougre, mais il a du talent donc bon, on lui pardonne!
  • Anthrax: Bon concert énergique mais légère déception, on s’attendait à plus fou pour un membre du Big 4…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Skald: Excellente prestation un peu gâchée par le surplus de personnes sous la tente, qui ne permettait pas de profiter à 100% de l’expérience sonore et visuelle de ce merveilleux groupe… A revoir dans de meilleures conditions!
  • Lynyrd Skynyrd: Belle prestation et bonne setlist avec un final sur les chapeaux de roue qui enchaîne les classiques, mais cependant le groupe débordera sur le temps alloué. Entre drapeaux confédérés, chewing gum hollywood et hommage aux anciens membres, on est propulsé en plein milieu du sud des USA, pour le meilleur comme pour le pire…
  • Phil Anselmo & The Illegals: Beaucoup de Pantera, du Down, et un discours d’excuse mea culpa concernant ses récents débordements. Bref, du grand Phil Anselmo! Prestation impeccable et très énergique, Tonton Phil est toujours dans le game
  • Lamb Of God: Grosse claque! Pit transformé en véritable champ de bataille, on y enchaîne Circle Pit, Wall of Death, et gros bordel. C’est bourrin, c’est agressif, c’est rempli de double pédale et de scream, et ça envoie du bois!
  • Beartooth: Très bon son qui permettait de profiter au max du concert
  • Slash & Myles Kennedy: Très bon concert et bonne énergie du guitar hero et de Myles Kennedy. Beaucoup de solos virtuoses, peut-être même un peu trop par moment…
  • Cannibal Corpse: Chant guttural et folie sous la tente, nuage de fumée visible de trèèès loin
  • Slayer: Quel show! Pleins de Circle Pit, de Wall of Death, et de gros bordel comme à chaque passage de Slayer. Les membres sont survoltés et le public aussi, le tout avec pleins de lances flammes partout sur la scène! Discours d’adieu émouvant à la fin du concert

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Refused: Des looks tout droit sortis de Good Morning England, mais une musique bien énervée et un tacle aux Shaka Ponk suite à la polémique des Victoires de la Musique
  • Enter Shikari: Le chanteur se tape un délire à la Airbourne et escalade une des tours à coté de la scène…
  • TOOL: Un excellent concert qui s’approchait plus de l’expérience auditive et visuelle que du véritable show. Les écrans diffusaient les clips des chansons, les lumières et les lasers créaient une ambiance mystique, planante, envoûtante, largement appuyée par la musique très unique du groupe. Le mix manquait malheureusement d’un peu de chant, mais il suffisait de fermer les yeux pour planer et partir très loin dans notre imaginaire!

Une belle année riche en émotion, vivement l’année prochaine pour encore plus d’interviews, de concerts et de délires! A bientôt sous le drapeau! (Ci-joint, une photo du-dit drapeau, volé par un ami…)