Report – Dan Lancaster & One Ok Rock – La Seine Musicale – Paris 2019

0
1824

Retrouvez ici le Report de Dan Lancaster & One Ok Rock à La Seine Musicale – Paris 2019 !

Honnêtement je ne connaissais pas Dan Lancaster mais force est de constater que la salle est déjà bien garnie en ce dimanche soir donc il n’est pas inconnu dans nos contrées.

Dès les premières notes le public s’enflamme, la fosse reprend ses refrains en cœur, on a du mal à croire qu’il s’agit de sa toute première tournée. Ils ne sont que 2 mais la configuration guitare/chant et batterie suffit largement vu l’efficacité de leurs morceaux. Niveau musical on est dans la veine très pop du dernier album de ONE OK ROCK donc parfait pour entamer la soirée.

La salle s’éteint aux alentours de 21h pour accueillir la tête d’affiche de la soirée à savoir ONE OK ROCK ! Fort d’une entrée sobre diablement efficace, le concert démarre en puissance avec le fédérateur « Push Back », l’un des titres du dernier album qui sera d’ailleurs à l’honneur ce soir avec pas moins de 6 morceaux joués. Non seulement le son est excellent mais le groupe aussi, ça jump de partout sur scène et Taka semble très en voix ce soir pour cette dernière date européenne. Il n’y a aucun doute là-dessus, ils restent un groupe de rock fait pour jouer en live ! Ils sont contents d’être là et le public aussi ! Le combo « We are/Taking Off » (avec Dan Lancaster SVP !) issu de l’album précédent (Ambitions) ne fera que le confirmer, la salle explose littéralement, les spectateurs sont déjà conquis !

La setlist s’oriente essentiellement sur les 2 derniers albums à savoir Eye Of the Storm et Ambitions et cela fonctionne bien, même très bien. On a tout de même très vite le droit au classique « Clock Strikes », qui parle forcément au fan de longue date que je suis.

Les chansons s’enchaînent, venant asseoir encore plus ce talent qu’à ONE OK ROCK d’emmener son public avec lui. Mais oh surprise, c’est à la moitié du concert que nous avons le droit à une jam dantesque entre les musiciens ! Toru (guitare) nous gratifie d’un solo de toute beauté et c’est soutenu par l’excellent combo rythmique formé par Ryota (basse) et Tomo (batterie) que les trois musiciens se lancent dans un instrumental bien funky que ne renierait pas les aficionados des Red Hot !

Le groupe se montre très communicatif et multiplie les interactions avec le public tout au long de la soirée. On saute, on danse, on chante oui on chante énormément, la foule scande même jusqu’au plus petit mot des morceaux les plus récents c’est hallucinant par rapport au virage pris sur le dernier opus qui aurait pu déconcerter les fans, mais non ils ont répondu présent. Chaque mot de Taka semble être repris par la salle complète et ça fait plaisir à voir.

« Change » est pour moi l’un des moments forts du concert tant le titre remporte l’unanimité, suivi de près par les premières notes de clavier du tant attendu « The Beginning ». Le groupe ne s’arrêtera pas là et nous offrira un final explosif avec « Mighty Long Fall » et se permettra même un rappel avec le très bon « Wasted Nights ».

Pas de doute, ONE OK ROCK a su évoluer avec son temps tout en gardant cette énergie résolument Rock qui fait sa force depuis le début. On a donc hâte de voir ce que le prochain chapitre de leur histoire va donner !

Interview à venir très prochainement… Retrouvez toutes les photos ici !

Report – Geoffrey Monziols

Photographies – Charles Pozzo di Borgo