Review : Alter Bridge – Walk the Sky

0
342

L’automne, c’est chiant. T’as repris le boulot, le soleil se fait rare alors que la pluie revient, il recommence à faire nuit quand ton réveil sonne, et tout le monde choppe la crève #relou Bref, dit comme ça, effectivement, ce n’est vraiment pas la meilleure période de l’année. Oui, mais l’automne c’est aussi la rentrée, et ce dans tous les domaines. L’occasion pour Pozzo Live de te faire découvrir les dernières nouveautés. Et aujourd’hui, c’est au tour d’Alter Bridge, qui sort cette semaine son nouvel opus : Walk The Sky.

 

Quand on pense « Alter Bridge« , on pense immédiatement « Myles Kennedy« . Il faut dire que l’ex-leader de The Mayfield Four a de quoi être (re)connu, qu’il s’agisse de sa voix si singulière ou sa participation comme chanteur au projet solo d’un guitariste quelque peu célèbre, à savoir Slash. #chapeau #Guns

C’est donc ce leader charismatique qui mène depuis maintenant 15 ans le quatuor originaire d’Orlando, en Floride. Une carrière mouvementée, dont les débuts furent difficiles, en partie du fait qu’Alter Bridge fut originellement fondé sur les ruines de Creed, le groupe originel des trois autres membres, à savoir le guitariste Mark Tremonti, le bassiste Brian Marshall, et le batteur Scott Phillips. Une particularité qui jalonnera toujours la carrière d’Alter Bridge, puisque Creed fut refondé par la suite et que certains membres continueront alors d’évoluer au sein des deux groupes, alternant écriture, enregistrements et tournées entre les deux. Des périodes d’alternances pendant lesquelles Myles Kennedy se consacre lui au projet solo de Slash, et Mark Tremonti à son propre projet également #bordel Une carrière mouvementée, on vous a dit ! On en vient à se demander comment fait le groupe pour continuer à travailler.

Et ce qui fait tout le talent d’Alter Bridge, c’est de réussir malgré ces aléas à produire un métal tantôt alternatif tantôt progressif de grande qualité. Un son vraiment intéressant qui ravit les oreilles tout en donnant l’envie de secouer la tête. Couplé au charisme de Myles Kennedy et la technicité de ses musiciens, le résultat est détonnant, et l’on en redemande !

Walk the Sky démarre cependant par une balade légère et aérienne, One Life, qui correspond bien au titre de l’album. De quoi entrer en douceur dans ce nouvel opus. Une douceur vite effacée par la lourdeur de Wouldn’t You Rather, dont la basse très présente de Brian Marshall vous martèle les tympans #boumboum Peut-être un chouia trop, d’ailleurs. On est en tout cas bien dans la lourdeur souvent proposée par le groupe. Heureusement, la guitare et notamment ses solos magnifiques vous refont (re)décoller aussitôt ! Une autre habitude de la maison. La transition avec In The Deep est saisissante, tant l’on passe sur un morceau plus léger et aérien, mais aussi plus rythmé. Le morceau suivant, Godspeed, s’inscrit également dans ce registre. Même si la basse reste présente, l’ambiance est à la fois mélancolique et captivante. Une belle dose d’émotions !

Nouveau virage à 90° avec Native Son, dont l’ambiance sombre et intrigante se marie bien avec le son lourd et parfois quelque peu haché. Take The Crown s’inscrit dans la même veine, avec toujours ce martèlement notamment dû à une batterie très présente. Myles Kennedy semble plus que jamais marteler son message au grès des impacts sur les fûts. Et ca fonctionne plutôt bien ! Arrive alors l’étonnant Indoctrination, avec son tempo lent et ses paroles presque murmurées, donnant des accents sludge ou doom au morceau. The Bitter End se présente ensuite, et apporte une dose rafraîchissante aux précédents titres avec une ambiance plus légère et plus rock. Mais les enchaînements d’ambiance, de tempo et de style ont de quoi vous désarçonner ! Et pourtant, un certain fil rouge semble cependant lier tous ces morceaux les uns aux autres, permettant ainsi de ne jamais se perdre totalement à mesure que s’enchaînent les titres.

C’est encore plus vrai lorsque retentit l’intro de Pay No Mind et ses notes de…clavier. Un son relativement inédit et étonnant, qui donne parfois l’impression de dévier sur une ambiance presque indus par moments. L’ensemble fonctionne pourtant très bien, d’autant que le groupe remet les bons ingrédients pour incorporer parfaitement le morceau au reste de l’album, au travers de vocaux vraiment séduisants ou de riffs entraînants. Le titre le plus intéressant de l’album, pour ma part. Et pourtant, la concurrence continue avec Forever Falling, à l’intro acoustique qui débouche sur des riffs sacrément bourrins sortis de nulle part et un Mark Tremonti au chant qui apporte variation et profondeur ! Une expérience déroutante mais encore une fois réussie. Après ça, Clear Horizon passe presque inaperçu, malgré sa bonne rythmique qui fait hocher la tête. Une dernière dose de décibels avant une fin d’album plus calme et plus mélodique.

Car oui, les trois derniers titres de l’album s’ancrent plus dans une ambiance mélancolique, idéale néanmoins pour incarner la fin de ce nouvel opus. Qu’il s’agisse de Walking On The Sky, Tears Us Apart ou Dying Light, la voix de Myles Kennedy se fait plus douce, tandis que les riffs développent une ambiance à la fois nostalgique mais aussi pleine de positivisme. Alter Bridge semble là parvenir à la plénitude, comme si le générique de fin résonnait après une fin de film des plus positive #TheEnd

Walk The Sky était annoncé comme une synthèse de ce qu’avait jusqu’ici produit Alter Bridge, et l’objectif semble en effet largement atteint. On passe par de nombreuses émotions en enchaînant des titres parfois très différents, mais l’on se rattache toujours au fil rouge de l’album et plus généralement du groupe, à savoir un son lourd et riche porté par la technicité des musiciens ainsi qu’une voix atypique mais envoûtante et entraînante. Un vrai bon moment de musique ! Mission accomplie, Mr Kennedy !

8/10

Album sorti le 18 octobre 2019, disponible ici et dans les points de vente habituels.

Setlist :

  1. One life
  2. Wouldn’t You Rather
  3. In The Deep
  4. Godspeed
  5. Native Son
  6. Take The Crown
  7. Indoctrination
  8. The Bitter End
  9. Pay No Mind
  10. Forever Falling
  11. Clear Horizon
  12. Walking On The Sky
  13. Tear Us Apart
  14. Dying Light