[Review] Myrkur – Folkesange

0
182

Les temps changent et les artistes aussi. L’américaine (d’origine danoise) Amalie Bruun n’échappe pas à la règle. Son projet musical Myrkur, commencé en 2013, avait fait pas mal parlé de lui lors de la sortie du premier album, sobrement intitulé « M », et avait suscité autant de dégoût que de fascination chez les fans de black metal de la première heure. Un mélange subtil de folk, metal gothique et black metal. Une recette pour le moins efficace, renouvelée avec Folkesange, sorti en 2017, qui avait propulsé la jolie blonde sur le devant de la scène folk et metal.

Pourtant, Folkesange, comprenez « chanson populaire » en danois, est un retour aux racines de scandinaves de la demoiselle. De la musique folk par excellence, avec en prime l’utilisation d’instruments traditionnels comme la nyckelharpa, objet à cordes d’origine suédoise. Les ambiances sombres utilisées sur les albums d’avant ont disparu pour laisser place à des compositions douces, qui nous donnent envie d’apprendre la langue d’Amalie pour les chanter à tue-tête autour d’un feu.

Ne dépassant que rarement les quatre minutes, les morceaux s’enchaînent de manière efficace, avec grâce et conviction. Je trouve l’artwork très beau (bien que la jeune fille en fleur dans les montagnes nordique ne soit pas d’une originalité profonde) et il nous laisse entrevoir la part innocente et enfantine de l’américaine (on soulignera que la demoiselle est maman depuis peu). Mention spécial à Vinter, le titre final, se distingue du reste avec un thème au piano faisant penser à du Debussy, avec un chant plus aérien et une sonorité qui se démarque des morceaux précédents.

Je reprocherais peut-être à l’album d’être parfois un poil générique, défaut finalement pas très grave puisque les instruments et le chant sont superbement exécutés par Bruun. Bien que cet LP n’apporte pas vraiment d’originalité dans une scène folk en plein essor ces dernières années, Folkesange est une jolie fresque de la vieille Scandinavie rurale qui intrigue tant. Les Dieux ont parlé !

 

Note : 8/10

 

Tracklisting :

  1. Ella
  2. Fager som en Ros
  3. Leaves of Yggdrasil
  4. Ramund
  5. Tor i Helheim
  6. Svea
  7. Harpens Kraft
  8. Gammelk ring
  9. House Carpenter
  10. Reiar
  11. Gudernes Vilje
  12. Vinter