[Review] Nada Surf – Never Not Together

0
386
Pochette de l'album Never Not Together de Nada Surf (2020)
Nada Surf - Never Not Together (2020)

Tout juste sorti, Never not Together, le 9ème album de Nada Surf nous replonge dans notre adolescence.

24 ans après « Popular » dont tout le monde se souvient, le groupe américain essaye de faire renaître notre espoir en l’humanité.

Un véritable hymne à l’amour et à l’amitié, qui tombe à point nommé pour la Saint Valentin. (La Saint quoi ?)

En effet, les titres parlent d’eux-mêmes, en commençant par le premier : So Much Love. Dès la première phrase résonne une maxime que l’on devrait se répéter chaque matin pour démarrer la journée du bon pied : Any day, any hour I’m feeling fine Tous les jours, toutes les heures je me sens bien.

« L’idée d’être lié et de chercher des liens est un thème commun à tous les titres » M. Caws

Le reste des titres nous donne un coup de pied et nous incite à nous aimer les uns les autres, encore une fois rien que par leur nom : Come Get Me, Looking for You (malgré son intro…étrange), Ride in The Unknown

Un titre se démarque des autres selon moi, Mathilda. Beaucoup plus calme au début, avec un beau message de tolérance et de respect derrière, qui fait directement écho à la vie personnelle du chanteur du groupe.

 

Malgré d’énormes similitudes entre les titres, Nada Surf nous livre son meilleur album depuis un moment. Des paroles pleines de sens mêlées à des mélodies pensives et calmes, clairement Never Not Together, c’est un peu l’album que l’on écoute allongé sur son canapé ou encore au bord de la plage en sirotant un cocktail.

Après ces performances il n’y a qu’une chose à dire : NEVER NOT TOGETHER, Nada Surf.

Tracklist : 

  1. So Much Love
  2. Come Get Me
  3. Live Learn and Forget
  4. Just Wait
  5. Something I Should Do
  6. Looking for You
  7. Crowded Star
  8. Mathilda
  9. Ride in the Unknown

Pour les nostalgiques, Nada Surf sera en tournée en France à partir de fin février et passera par Lille (Le Splendid, 26 février), Strasbourg (La Laiterie, 28 février), Rennes (Le MeM, 29 février), Lyon (Le Transbordeur, 02 mars), Toulouse (Le Bikini, 03 mars), Bordeaux (Le Krakatoa, 09 mars) et Paris (La Cigale, 11 mars)

Never Not Together, disponible depuis le 7 février.

Plus d’infos sur leur site.

Note : 9/10 pour un album inspiré/inspirant.

Rock is not dead !