Review : Vader – Thy Messenger

0
162

Vader, groupe légendaire de death metal venu de Pologne, est habitué à sortir des EP entre ses albums. Après avoir sorti son dernier album studio en date, The Empire, en 2016, nous retrouvons ici le groupe sur leur nouvel EP, Thy Messenger.

L’EP commence fort avec un premier morceau très death metal classique. En effet, Grand Deceiver est rapide et violent, et tout est très carré ! Le morceau fait très classique mais est bougrement efficace, avec deux solos complètement fous et une violence inouïe, le tout en 2 minutes 14 ! On enchaîne ensuite avec Litany, titre issu de l’album du même nom et réenregistré avec un son plus moderne pour cet EP. On vous laisse écouter ci-dessous plutôt que de vous expliquer le concept, très fun, de ce morceau. En tout cas la nouvelle version me semble plus efficace et bien mieux produite que la première, mais manque peut-être du charme old school de celle-ci. Peut-être le prochain morceau repris par Batmetal, une fois qu’ils auront épuisé le répertoire de Dethklok ?

Pour la suite on arrive sur mon coup de coeur de cet EP 5 titres qui arrive donc déjà à sa moitié après 6 minutes d’écoute. Emptiness. Le morceau commence par un solo dantesque, avec un son parfaitement mixé et enchaîne sur un riff heavy à souhaits. Le son est très différent des deux premiers morceaux, avec un riff thrash et une voix à nouveau parfaitement maîtrisée.

Despair, morceau très court durant moins de deux minutes, est un morceau de death metal pur, quasi punk et est un véritable coup de poing vers l’auditeur. Le tempo est très rapide et le son puissant, mais le morceau fait un peu cliché. Enfin, une reprise de Judas Priest vient terminer ce décidément vraiment bon EP. Du long de ses 4 minutes, le morceau est le plus long sur cet EP qui et donc très court. Le morceau garde des éléments de la version originale de Judas Priest mais le revisite à la sauce Vader, à la manière d’Overkill de Motörhead sur l’EP précédent, Iron Times.

Au final, force est de constater que Vader livre ici un EP très efficace pour étoffer sa discographie déjà très puissante avec toujours plus de munitions. Ma seule frustration aura vraiment été la longueur de l’EP qui aurait mérité de durer plus longtemps, peut-être le temps d’un ou deux morceaux supplémentaires. On a hâte d’entendre le prochain album en tout cas !

8/10

Review par Valentin Pochart.

 

Thy Messenger est disponible ici et dans les points de vente habituels.