RÜFÜS DU SOL fait trembler le Yoyo Palais de Tokyo !

0
253

Rufus du sol au YoYo – Palais de Tokyo (Paris) Lundi 14 octobre, nous nous sommes laissés transporter par la musique électronique de Rufus du sol à Paris. On vous présente en quelques lignes notre soirée enivrée par le trio australien au Yoyo (Palais de Tokyo, Paris).

Le yoyo, si vous ne connaissez pas encore, c’est un espace dédié au clubbing et à la scène contemporaine à deux pas de la Tour Eiffel. On y retrouve l’effervescence d’une programmation festive, inspirée de la jeune scène contemporaine. L’environnement brut de béton invite un public international et underground à des expériences sonores et à danser sur le rythme de la musique électronique. Autant le dire tout de suite, c’est le lieu idéal pour accueillir le groupe Rufus du sol. Le groupe composé de Tyrone Lindqvist, Jon George et James Hunt, a acquis une place importante au sein de la scène mondiale électro et bien entendu nos cœurs ce soir. Auteurs de deux albums certifiés Platine, Atlas et Bloom, et un troisième album tout aussi envoûtant et énergétique Solace, le trio australien a su fasciner son public une fois de plus au cours de cette soirée.

Bien avant de jouer le morceau iconique « Innerbloom », la soirée fut étoilée d’un jeu son et lumière sous les applaudissements et les cris enjoués de la foule. On a également observé une forte complicité des artistes pendant les 1h30 du concert avec un Tyrone qui n’hésite pas échanger avec son public entre deux morceaux et une salle qui reprend chaque morceaux en cœur. Ambiance tamisée bleue pour “underwater”, un jaune sunset pour “you were right” et une ambiance rouge amoureuse pour “treat you better”, la suite, vous la connaissez déjà : une foule qui danse sous le timbre de la voix du chanteur, une musique électronique qui transporte nos sentiments et des drops qui donnent le sourire à chacun.

 

La foule entière était en mouvement pendant toute la durée du concert. De quoi laisser peu d’énergie au reste de la semaine (et oui le concert a eu lieu un lundi) Les artistes n’ont pas hésité à remercier un public toujours aussi présent pour eux qui ont fait un long chemin jusqu’ici.

Surprenant même, notre trio australien s’est laissé amadoué par un rappel du public en fin de concert comme lors d’un concert de rock pour jouer un morceau de plus. Vers 22h30, chacun a pu repartir sous une pluie battante, mais le cœur rempli de sons mélodieux et heureux d’avoir vécu un rêve éveillé.

Merci à Rufus du Sol & Live Nation France.