[Live Report] les Twin Peaks dudes au Grand Mix

0
457

Mercredi, jour des enfants, ce 12 février on a eu l’occasion d’assister au concert de Twin Peaks Dudes au Grand Mix de Tourcoing, comme nous l’avions annoncé, précisément dans cet article ! Ambiance à la cool, les gens du public boivent tranquillement un verre, s’enfilent un p’tit snack savoureux. On s’assoit sur le bord de la scène, à l’aise en somme.

Première partie

Pour ouvrir la soirée, le groupe est venu avec des copains de Chicago, Deeper. 

Un chanteur, a priori, un peu froid, mais qui envoûte avec une voix rappelant celle de Robert Smith des Cure. Mais aussi des instru’, pleines d’une énergie rappelant les Strokes de « Room On Fire ». Enfin, la prestation pêchue proposée par les autres membres du groupe offre une ambiance assez sympa. 

Cependant, on regrette le manque d’échange avec le public. En effet, entre les chansons, on ne laisse pas de place aux applaudissements, on ne se laisse pas désirer. De ce fait, le chanteur fait remarquer avant les rappels, que l’audience n’est pas très réceptive (= not on fire). Probablement le résultat de ce manque d’interaction public/groupe. 

Finalement, la première partie était agréable à écouter, mais pas forcément prompte au crowd surfing.

Twin Peaks Dudes

La suite confirme la supposition précédente, avec l’entrée des Twin Peaks dudes. L’atmosphère est détendue, les membres du groupe sont contents d’être là et nous aussi ! On commence avec Under The Pines de « Sweet ’17 Singles » et Getting Better extrait de « Down In Heaven », rien que de cela on a une démo de la maîtrise parfaite des gars !

Ils sont tranquilles, calent des petits pas de danse par-ci par-là. Pendant ce temps, on retrouve des break rythmiques en plein milieu des titres, là on se dit, risqué. Pourtant, cela reste excellent, on sent l’osmose du groupe à travers la musique qui est capable de suivre sans lutte. 

L’énergie est remarquable, et l’ambiance monte toujours plus pendant que les membres du groupe s’enfilent des verres . 

Il y a une excellente interaction avec le public, principalement sous l’impulsion de Clay Frankel très démonstratif. C’est cool de voir un groupe qui conserve réellement un esprit garage et la mise en avant d’une collaboration de A à Z, personne n’est en retrait. En soi, un concert réussi est  principalement fait de cela.

Evidemment, le groupe a interprété les titres Blue Coupe, Making Breakfast, Shake Your Lonely et Wanted You pour notre plus grand plaisir ! On a bien dansé, fait des « woooooouh » en masse (un autre signe de concert réussi), génial !

Twin Peaks Setlist Le Grand Mix, Tourcoing, France 2020Pour conclure, cette soirée a fait du bien avec sa fraîcheur et sa convivialité. Chicago semble être le berceau d’excellentes vibrations. Encore merci à l’organisation du Grand Mix et à Super, on reviendra.

Photographie : Guillaume Caudrelier