C’était LA grosse soirée metal de la semaine: Eluveitie à Toulouse accompagnés de Lacuna CoilInfected Rain au Bikini! Autant vous dire qu’avec un tel plateau, nos attentes étaient hautes… Et nous n’avons pas été déçus!!

La soirée débute tranquillement avec Infected Rain, groupe de nu metal originaire de Moldavie! C’est pas commun mais qu’est-ce que ça envoie! La chanteuse du groupe, Lena Scissorhands, retourne la scène du Bikini et hurle dans son micro comme un démon! Elle me rappelle les screams d’Alissa White-Gluz par moment. Musicalement, c’est très costaud! Toute la salle headbang à s’en casser les cervicales! Les premiers pogos pointent le bout de leur nez, ainsi que les premiers slams. Bref, tout le monde est conquis par ce groupe qu’y semblait être attendu au vue du nombre des t-shirts d’eux que j’ai vu dans le pit. C’est une très bonne découverte qui enchantera tout le monde et réussira à chauffer le public du Bikini pour le reste de la soirée. On regrettera tout de même le set assez court, mais bon première partie oblige. En attendant, il nous tarde le retour du groupe dans la ville rose pour pouvoir les revoir sur un show plus long!

Setlist:

  1. Mold
  2. Passerby
  3. Orphan Soul
  4. Lure
  5. Black Gold
  6. The Earth Mantra
  7. Sweet, Sweet Lies

Enchaînent directement mes petits chouchous de Lacuna Coil, groupe de metal italien! Bon, clairement, c’était de très loin le groupe que j’attendais le plus de la soirée, tant je suis sous le charme de la voix angélique de Cristina Scabbia. Malgré une fois de plus un concert beaucoup trop court, première partie oblige, le groupe nous présentera des morceaux issus de son nouvel album, entrecoupés d’anciens classiques du groupe. L’entrée en scène se fait sur les chapeaux de roue avec les titres Blood, Tears, Dust et Our Truth, que tous les fans chantent à pleine voix! Tout le monde paraît en grande forme sur scène, notamment Maki le bassiste ou encore Cristina, qui jouent avec les photographes qui les shootent dans le pit photo. Le public a l’air de beaucoup aimer le concert, tout le monde chante, saute, pogote… C’est beau de voir que les fans du groupe se sont déplacés en masse pour les (re)voir, malgré le fait qu’ils soient en première partie aujourd’hui. Gros coup de coeur pour les chansons The House Of Shame et Veneficium, qui se présentent en véritable point d’orgue du concert. La prestation est remarquable et inoubliable! Le concert se termine sous les applaudissements unanimes du public. Il restera gravé dans la mémoire de nombreux fans et néophytes, et il nous tarde tous d’ores et déjà de revoir nos italiens préférés en concert à Toulouse!

Setlist:

  1. Blood, Tears, Dust
  2. Our Truth
  3. Reckless
  4. Layers of Time
  5. Enjoy the Silence (Depeche Mode cover)
  6. The House of Shame
  7. Sword of Anger
  8. Heaven’s a Lie
  9. Veneficium
  10. Nothing Stands in Our Way

C’est maintenant au tour des suisses d’Eluveitie de rentrer en scène pour clôturer cette (déjà incroyable) soirée! Pas moins de 9 musiciens sur scène, un plateau “escaliers” de trois étages, une ribambelle d’instruments celtes originaux, bref, ça s’annonce d’ores et déjà énorme! Le groupe se paiera même le luxe de chanter en français sur The Call Of The Mountains, rebaptisée pour l’occasion L’Appel Des Montagnes. L’ambiance est à son comble et le public alterne entre pogo et danses celtiques, un joyeux bordel à regarder! Le chanteur du groupe prendra d’ailleurs plusieurs fois la parole pour remercier le public de son énergie et de son accueil, on sentait vraiment l’émotion dans sa voix. Le son est d’excellente qualité, et c’est à souligner vu les instruments présents ce soir (une harpe, une vielle, une flute, et un violon, rien que ça!). Personnellement, je suis comblé bien que je ne connaisse pas la plupart des morceaux. Le show est surpuissant et incite clairement le spectateur à venir découvrir l’univers du groupe. Les classiques du groupe feront encore monter la température d’un cran, notamment lors de A Rose For Epona et de Inis Mona. Etant tête d’affiche, Eluveitie jouera bien plus longtemps que les autres groupes, mais le temps passe quand même à une vitesse folle, et on n’a pas le temps de s’ennuyer! Il est clair que leur prestation était la cerise sur le gâteau d’une incroyable soirée comme on aimerait en voir plus souvent. Trois groupes, trois univers différents, trois concerts incroyables, pour trois fois plus de plaisir! On rentrera tous chez nous des étoiles pleins les yeux…

Setlist:

  1. Ategnatos
  2. King
  3. L’Appel des Montagnes
  4. Deathwalker
  5. Quoth the Raven
  6. The Slumber
  7. Worship
  8. Artio
  9. Epona
  10. A Rose for Epona
  11. Ambiramus
  12. Drum Solo
  13. Thousandfold
  14. Breathe
  15. Helvetios
  16. Rebirth
  17. Inis Mona

Vous allez aimer !