Le 27 Mars dernier, un concert-test s’est tenu à Barcelone avec 5000 spectateurs.

Selon l’organisation, il n’y aurait eu aucun cas de contamination lors de cet événement organisé dans une salle ventilée. Après ce concert du groupe Love of Lesbian le 27 mars, “il n’y a aucun signe qui suggère qu’une transmission [de la COVID19] a eu lieu pendant l’événement, ce qui était l’objectif de cette étude”, a affirmé le docteur Josep Maria Llibre, de l’hôpital Germans Trias i Pujol de Badalone, lors d’une conférence de presse.

 

Une organisation : 

Avant de pouvoir se rendre sur place, chaque spectateur a été soumis à un test antigénique pour détecter la présence de la COVID19. Evidemment, les participants devaient obligatoirement porter un masque de type FFP2.

Néanmoins, le format debout a été autorisé, et ceci sans distanciation physique. Ce concert-test à donc été sous format plutôt festif et dansant !

 

Les résultats :

Avant toute chose : autant l’intégralité des participants a été testée systématiquement avant le concert, autant les tests n’étaient pas obligatoires après. Les quelques cas positifs détectés après l’événement ont par conséquent été détectés dans le cadre de tests effectués dans un cadre extérieur.

Seulement une dizaine de cas asymptomatiques aurait été détectée à l’issue de l’événement.

 

Bilan :

Les résultats sont plutôt encourageants et font renaître une forme d’espoir au sein du milieu événementiel.

“Les résultats du concert-test de Barcelone, c’est un motif d’espoir, c’est une très bonne chose”, a réagi Aurélie Hannedouche, responsable du Syndicat des musiques actuelles (français) auprès de l’AFP, tandis que Malika Seguineau, à la tête du Prodiss (Syndicat national du spectacle musical et de variété), a estimé que “ces concerts-tests sont indispensables pour construire la suite”.

 

Bientôt en France ?

Invitée sur le plateau de BFMTV le 23 avril, Roselyne Bachelot avait annoncé que le concert test prévu à l’Accor Arena de Paris allait finalement pouvoir se tenir “dans les 15 jours”.

Ce 27 avril, le Parisien révélait que le concert test prévu à l’Accor Arena aurait lieu le 29 mai 2021 (date non encore fixée, mais les organisateurs de cet événement se préparent pour cette date).

« Nous avons trouvé les financements du concert proprement dit et n’attendons plus que ceux de la partie scientifique via les ministères, a confié Marie Sabot, membre du Prodiss et de l’équipe organisatrice de l’événement. Le feu vert n’est qu’une question de jours, j’espère, puisque le gouvernement en a fait une priorité nationale. » a-t-elle déclaré dans les colonnes du Parisien.

Les rumeurs évoquent un concert d’Indochine, affaire à suivre !

En tout cas, chez Pozzo Live on y croit, on a espoir !

Pour retrouver nos interviews, ça se passe ici. Pour nos chroniques, c’est par-là.

 

Vous allez aimer !