1. Il a un doctorat en biologie moléculaire.

Il l’avait mis de côté en 1994 lorsque le groupe décolla avec Smash, vendu à 14 millions d’exemplaires dans le monde. C’est en 2012 qu’il décide de revenir sur les bancs de l’école, au sein de la University of Southern California. Il pensait torcher son papier en 2 ans, mais il lui en a fallu 5 finalement. Un peu lent le gars.

Ses recherches visaient particulièrement le virus du sida et sa thèse s’intitule « Discovery of Mature MicroRNA Sequences within the Protein-Coding Regions of Global HIV-1 Genomes: Predictions of Novel Mechanisms for Viral Infection and Pathogenicity ».

 Si vous vous ennuyez un soir, les 183 pages de Dr Dexter se lisent ici.

Remise des diplômes du PHD pour Dexter Holland

2.Il a lancé sa propre sauce piquante, Gringo Bandito.

L’idée a germé dans son esprit dès 2002: « J’ai grandi dans le sud de la Californie et la culture hispanique fait partie de mon éducation. J’adore la bouffe mexicaine et encore plus la sauce pimentée. Un beau jour, je me suis dit : “Hey, je devrais essayer d’en faire une !” » Il lui aura fallu deux ans pour trouve LA recette et la commercialiser (avec un peu d’humour) sous le nom Gringo Bandito. Interviewé par Vice, il explique « En espagnol, le mot “Bandito” n’existe pas, mais je me suis dit que ça lui ajoutait une touche gringo. On ne peut pas faire plus blanc que moi, vraiment. Et avec le nom de cette sauce, c’est clairement pour me foutre de ma propre gueule. »

Elle est distribuée sur Amazon et dans 4 000 supermarchés aux États-Unis. Pour en acheter en France, c’est par .

La sauce piquante Gringo Bandito de The Offspring

3. A mis plusieurs années avant de reconnaître son 1er enfant.

A 23 ans, Dexter a une relation éphémère qui mène à une grossesse non désirée. Alors étudiant, il fait des jobs ici et là en plus du groupe (qui n’était pas encore connu) pour subvenir aux besoins de cet enfant. Cependant, il refuse de s’impliquer personnellement auprès de sa fille. Ce n’est que des années plus tard qu’il reprendra contact avec elle, pour avoir désormais une vraie relation père-fille. Alexa, que vous pouvez trouver sur Youtube sous son nom de scène « Lex Land ».

Il a également 2 autres enfants de sa 2e femme qui ont 2 et 5 ans.

Lex Land, la fille de Dexter Holland

4. Il chante en français sur une chanson du dernier album Let The Bad Times Roll.

Parce qu’il trouvait que le single « We Never Have Sex Anymore » avait aussi un potentiel pour être chanté en français, il s’est fait accompagner d’une amie francophone pour délivrer une version VF intitulée « Guerre sous couverture ». On vous laisse écouter le résultat, il se débrouille vraiment pas mal.

5. La punchline « You gotta keep em separated » lui est venu alors qu’il bossait dans un labo.

Come Out and Play a été la dernière chanson écrite pour Smash. La chanson était quasiment finie, mais il manquait juste une partie à la fin du refrain, lorsque le riff s’arrête net. À cette époque, Dexter bossait au laboratoire en tant qu’étudiant, et devait élever des bactéries. Alors qu’il essayait de refroidir 2 récipients extrêmement chauds qui étaient collés l’un à l’autre, il a fini par se dire « These things are never going to cool down, I gotta keep them seperated ». Et bim, c’était dans la boite !

6.Contrairement à la rumeur, la chanson Gone Away ne s’inspire pas de la mort de sa copine en voiture (qui n’est pas morte non plus au passage).

Voilà l’histoire : un dimanche après le dîner, sa femme et lui vont chercher une glace avant de rentrer à la maison, à Huntington Beach. Alors qu’ils faisaient la queue, des personnes crient « Appelez la police, on se fait poursuivre par des personnes armées ». Soudain, des coups de feu retentissent derrière eux. Des tirs qui se dirigent vers la boutique et brisent la vitrine. Avec sa femme, ils se réfugient derrière une benne à ordure sans savoir d’où arrivaient les balles. Il était persuadé que sa dernière heure était arrivée et qu’ils allaient tous mourir. Puis finalement, tout a été cessé. Et tout le monde était sain et sauf.

La chanson Gone Away a été écrite la semaine d’après en quelques jours seulement.

7. Il a eu le titre de « valedictorian » au lycée. Késako ?

Et ouais, c’était un p’tit intello qui a fini major de promo. Il excellait particulièrement en maths. Cette mention lui a donné l’honneur de prononcer le discours à la cérémonie de remise des diplômes de son lycée. Pas mal.

Dexter Holland qui est valedictorian

8. Il décide de monter un groupe après s’être fait refouler d’un concert.

C’est en participant à des épreuves de cross au lycée, que Dexter rencontre les futurs membres originels du groupe. « On aimait courir, et on aimait le punk rock ». Et c’est après avoir été refoulé d’un concert de Social Distortion que les 4 potes se disent « OK les gars, on devrait montrer notre propre groupe ». Mais aucun ne jouait d’instrument, alors ils se sont distribués les rôles. Qui veut la basse ? Qui veut la guitare ? En revanche, personne ne voulait chanter, mais Dexter a fini par céder. Nous sommes en 1984 et le groupe s’appelle alors « Manic Subsidal ».

Manic Subsidal

9. Il a tourné des scènes loufoques dans des films.

  • Pauly Shore is dead : il joue un vendeur un peu concon dans une station essence. Voir ici. 
  • La main qui tue : il se fait arracher le cuir chevelu alors qu’il joue avec le groupe. C’est par là.
  • Ce n’est pas un film, mais il est aussi apparu dans ce sketch fort en autodérision.

Dexter Holland joue dans la Main qui Tue

10. Il compose toutes les chansons d’Offspring.

Touche à tout, Dexter écrit la musique du groupe depuis ses débuts, allant du chant jusqu’à la batterie, et en passant par la guitare et la basse. C’est juste avant la sortie de Smash, en 1994, qu’il demande au groupe de devenir l’unique détenteur des droits d’auteur des chansons. Auparavant, les royalties (lorsqu’il y en avait) se partageaient en 4. On peut dire qu’il a eu le nez creux le coquin car cet album se vendra plus de 14 millions de copies.

Fun fact : Dexter a laissé Noodles (le guitariste) écrire une seule fois les paroles d’une chanson. Elle s’appelle D.U.I et parle de conduite en état d’ébriété. C’est un b-side paru en 1997.

11. Il s’est acheté un 2e avion après la vente des droits du groupe pour 35 millions de $.

Une fois le contrat fini avec Columbia Records, le groupe a récupéré et vendu les droits de la majorité de leurs chansons à Round Hill Music en 2016. Dexter en a profité pour s’acheter un avion, un King Air Jet. Mais il a vite switché pour un Cessna Citation, bien plus confortable d’après lui.

Dexter Holland et son jet

12. Il passe derrière la caméra pour le clip « I Choose » en 1997.

Il réalise la vidéo loufoque du 4e et dernier single d’Ixnay on the Hombre. Ça se passe dans un aéroport, avec cette scène où Noodles lance son solo depuis le tapis bagage. On y voit d’ailleurs son ex-femme Kristine Luna en tant qu’hôtesse de l’air.

13. C’est sa copine de l’époque qui lui tressait les cheveux.

Ça lui prenait 4 heures, et elle devait lui faire toutes les 6 semaines. Ya pas de doute, elle était bien amoureuse. Au-delà de ses dons en coiffure, elle l’a aussi aidé à écrire la chanson Session parue en 92 sur Ignition.

Les dreads de Dexter Holland

14. Il voulait appeler l’un de leurs albums « Chinese Democracy » pour se foutre de la gueule des Guns N Roses.

Nous sommes en 2003, et Dexter dit « Axl Rose a piqué mes tresses, donc je lui pique son nom d’album. Ça fait 10 ans qu’il en parle, il ne le sortira jamais ». Après des menaces de procès des Guns, Dexter avoue qu’il voulait juste déconner, et annonce la sortie de l’album sous le nom de Splinter. De leur côté, c’est en 2008 que les Guns finissent par sortir Chinese Democracy.

Dexter menace d'appeler un de leurs albums Chinese Democracy

15. Le jour où ils offrent 1 million de $ à une fan.

On est en 2000 et le principe est simple : tu télécharges le single « Original Prankster » en MP3, et un tirage au sort choisit 2 candidats pour participer au jeu sur MTV « Total Request Live ». Cette émission départage 2 finalistes sur des questions portant sur le groupe. La première personne capable de bien répondre à une, oui une seule question, GAGNE !

Les 2 participantes sont tellement mauvaises, qu’il faut attendre une dizaine de questions et un grand moment de malaise dans l’audience et parmi le groupe, pour que Ashley Hitchcock – 14 ans, finisse par bien répondre :

  • Quel est le membre le plus âgée du groupe ?
  • Noodles !
  • OUI, tu gagnes 1 million de dollars !!!

Noodles dira plus tard « On n’était même pas son groupe favori. Elle préférait Slipknot ! ».

Pour voir ça en vidéo :

16. Il surprend tout le monde en se pointant à la bar mitzvah d’un fan du groupe.

Je manque de sources fiables sur ce point, mais Micke Ramone sur Youtube dit « Je pense que l’histoire derrière tout ça, c’est qu’un gamin nommé Brandon a invité The Offspring à venir à sa Bar Mitzvah. J’imagine que c’était juste pour déconner, mais Dexter et Noodles sont venus et ont surpris tout le monde ! »

En vidéo c’est plus drôle :

17. Ils jouaient la chanson « LAPD » à l’anniv’ d’un pote lorsque la police les arrêta.

Jason Mc Lean, un vieux pote de Dexter, connu pour être le gars qui dit « you gotta keep em separated » dans la chanson Come Out and Play, nous raconte ceci :

« 4 mois après la sortie de Smash, Offspring est venu jouer dans mon jardin pour mon 21e anniversaire. C’était bondé de monde. Ils avaient réussi à jouer environ 6 ou 7 chansons avant que les flics se pointent en tenue anti-émeute pour tout casser. Il y avait même l’hélicoptère de la police avec le projecteur sur nous. Offspring s’est mis à jouer LAPD alors que la police prenait d’assaut la fête, c’était presque comme une scène de film, lol. Ils ont failli se faire prendre tout leur matériel par la police. C’est pourquoi je lève les yeux au ciel quand les gens disent qu’Offspring n’est pas punk rock, lol. »

D’ailleurs, ce bon vieux Jason apparaît dans le dernier single du groupe Let the bad times roll où il prononce les doux mots « Fuck it, fuck it ».

Jascon Mc Lean et Dexter Holland

18. « Mec, ya le chanteur d’Offspring en face de chez moi ».

Phrase prononcée par l’un de ses voisins alors que le groupe explose en 94. Mais revenons un peu en arrière.

Pendant 10 ans, le groupe galère et arrive tout juste à jouer devant 10 à 40 personnes lors de leurs shows. Puis Come out and Play sort en avril 1994 et ça devient un hit mondial ! À ce moment-là, Dexter vivait dans un petit appart avec sa copine et son quotidien a basculé. Des représentants des labels des plus grands majors venaient taper à sa porte, et l’accompagnaient même jeter ses ordures afin d’obtenir un RDV.

L’autre moment qui marqua le début de sa célébrité, c’est dans cette même résidence lorsque l’un de ses voisins en face de sa cuisine gueule au téléphone « Mec, je te jure, le chanteur d’Offspring est là, en face de moi ».

Concernant ses parents, c’est en voyant un article paraître dans le LA Times qu’ils ont estimé que son groupe était « légitime ». Jusque-là, ils espéraient que ce soit juste une phase et que ça s’arrête.

Smash reste à ce jour l’album le plus vendu dans le monde sur un label indépendant.

Album Smash de The Offspring

19. Les 3 choses qu’il a acheté après la sortie de Smash.

En 1 an et demi, il est devenu millionnaire et s’est acheté une voiture, une maison, et a pris des cours de pilotage pour acquérir un avion 4 places (avion qu’il a toujours, voir ci-dessous). Et sur un côté moins matériel, il a en aussi profiter pour se marier.

Le 1er avion de Dexter Holland

20. Il a défendu bec et ongles Napster.

Alors que des groupes comme Metallica intentaient procès sur procès pour tuer Napster (un pionner du peer-to-peer), The Offspring et Dexter notamment voulaient les défendre car ils estimaient que c’était un excellent levier pour promouvoir la musique. Bon, il a avoué bien plus tard que c’était une grosse connerie. Bref, en 2000 le groupe lance du merchandising sur le ton de la rigolade « On laisse Naspter diffuser gratuitement notre musique, donc on va faire la même chose avec eux ». Le groupe décida de vendre des tshirts au logo de la plateforme disant « Save Naspter ». Pour montrer qu’ils n’étaient pas là pour s’en mettre plein les fouilles, tous les bénéfices étaient reversés à l’association « The National Center for Missing and Exploited Children ».

naspter

21. Il a possédé un label, Nitro Records.

En 1994, Dexter et Greg K (l’ex-bassiste) ont décidé de monter leur propre label, Nitro Records.  Ils ont signé un paquet de groupes punks comme The Vandals, Guttermouth, AFI ou TSOL. Et ils en ont aussi profité pour ré-éditer leur premier opus éponyme (1989). Le label a ensuite été vendu à Bicycle Music en 2013.

Nitro Records

22. Pourquoi s’appelle-t-il Dexter ?

Son vrai nom est Bryan Holland. En fan de punk rock, tous les artistes qu’il écoutait avaient des surnoms complètement farfelus. À l’inverse du Rock, où ils se donnaient plutôt des noms cool, pour se la jouer. Il s’est donc auto-nommé Dexter, un nom qu’il trouvait con et pas cool du tout.

Bref, ça le faisait marrer et c’est resté.

Dexter Bryan holland

23. Il a fait le tour du monde en solitaire en 11 jours et s’est nourri de chips et bœuf séché.

Depuis son propre avion, il a quitté la Californie pour New York, a fait un saut jusqu’à Terre-Neuve, puis a survolé le Groenland pour se ravitailler en Islande, puis en Irlande. “Puis je suis traversé l’Europe, et j’ai atterri en Égypte”, poursuit-il. “Et j’essayais de trouver un moyen de traverser le Moyen-Orient sur la pointe des pieds, alors je me suis arrêté à Dubaï, qui est très occidentalisé et agréable. Et de là, j’ai traversé l’Inde, puis je suis allé à Bangkok.”

Fun fact : à Magadan, une minuscule communauté russe située dans la baie de Tauisk, il a immédiatement été confronté à des températures glaciales de moins 30 degrés et à quatre soldats armés de kalachnikov, vêtus de trench-coats verts et de chapeaux traditionnels en fourrure, qui, dans un anglais hésitant, ont exigé de voir ses documents d’identité.

“Il faisait tellement froid qu’ils m’ont demandé s’ils pouvaient venir dans mon avion”, se souvient le chanteur. “Mais il ne peut contenir que six personnes, alors il y avait quatre de ces gars dans leurs grands manteaux, et tout d’un coup, j’ai flippé du genre ‘Wow, je me sens vraiment vulnérable là. Mais ils ont fini par signer mes documents et m’ont dit : “Veuillez partir. Et vite. Il fait froid ici. Et je leur ai dit OK, aucun problème !”

Et quid de la nourriture ? Et bah, il a fait ses bagages de la même manière que pour ses tournées, en emportant d’innombrables sacs de chips Doritos et de la viande de bœuf séchée.

Il a aussi profité de ces 11 jours pour écrire le single ‘Can’t Repeat’ qui figure sur le “Greatest Hits”.

Chips Doritos

24. Dexter, au volant d’un van avec des stripteaseuses, prend Fat Mike de NOFX en stop.

Fat Mike dévoile une anecdote bien croustillante lors d’une session de Q&A le 2 mars 2021 pour la sortie de « Single Album ».

Au bout de 31 minutes, il raconte que lui et sa femme sortaient d’une fête sur les coups de 2h du mat. Ils se rendent compte qu’ils n’ont pas de réseau pour appeler un Uber et commencent à marcher en faisant du stop. Soudain, un van s’arrête à côté d’eux et leur propose de monter. C’était Dexter au volant, accompagné de stripteaseuses !

Dexter Holland prend Fat Mike en stop

25. Ils ont dû coller les pochettes de leur 1er single car le groupe n’avait pas assez d’argent.

Très vite attiré par la composition, Dexter a enregistré les premières chansons de leur demo tape dans le garage d’un gars qui était ingénieur du son. Il le payait 10$ de l’heure.

Et c’est en 1986 que le groupe a réuni tout son argent pour presser 1 000 copies d’un vinyle de 2 chansons. Étant sans le sou, ils ont dû coller une par une les faces recto et verso de leur pochette. Un peu comme lors de nos bons vieux cours d’Arts Plastiques.

Vinyle de The Offspring I'll be waiting & Blackball

On espère que vous avez passé un bon moment à lire cet article 🙂

Si vous voulez plus de contexte sur les anecdotes citées ci-dessus, on vous conseille d’écouter ce podcast d’1h30. Il est super.

Vous allez aimer !