[Review] Anti-Flag – 20/20 Vision

0
186

Anti-Flag sont de retour ! Après American Fall en 2017, il est temps pour les punks de Pittsburg de revenir sur le devant de la scène avec leur nouvel album : 20/20 Vision. Et Anti-Flag mettent les choses au clair dès la pochette de l’album, présentant un Donald Trump barré de deux croix : ils sont très en colère.

Et cette rage d’Anti-Flag on la ressent dès le premier morceau ! Le single Hate Conquers All (qui d’ailleurs s’ouvre sur un extrait de discours de Donald Trump) bénéficie d’un son ultra puissant qui nous rappellera un peu Sum 41 sur leur album Chuck. Le morceau est ultra efficace et le message passe parfaitement ! It Went Off Like A Bomb continuera dans cette lignée avec un morceau simple mais clairement cool et énergique. On est très contents de retrouver Anti-Flag en si grande forme ! D’autant que leur show au Hellfest 2020 approche ! Le morceau 2020 Vision viendra déjà changer la tendance sonore que prenait l’album avec un son léger et joyeux, mais un message tout aussi sombre que celui de Hate Conquers All. Anti-Flag tirent ici la sonnette d’alarme sur l’état actuel du monde, divisé pour mieux régner. Et ils font imaginer dans ce morceau un monde en paix en opposition à l’état actuel des choses. Un morceau très réussi qui change de leur son habituel ! Surtout qu’ensuite on revient à un message engagé : Christian Nationalist s’adresse aux racistes et nationalistes du monde entier, leur disant « on ne reculera jamais face à vous ». Le message est clair, le morceau entraînant, l’énergie forte : encore un hit !

Don’t Let The Bastards Get You Down sera limite rappé et nous rappelle le morceau I Fought The Law repris par The Clash par sa mélodie de guitare, très ressemblante. Unbreakable se fera ensuite plus sombre avec un refrain lent et immédiatement iconique « unbreakable today » chantent Chris #2 et Justin Sane sur le refrain. On saisit l’idée de sortir du sombre tel un phénix. Décidément cet album comporte beaucoup de morceaux ultra efficaces ! The Disease ne me donnera pas tort, car ce morceau écologiste est probablement le plus prenant de l’album avec un refrain instantanément ancré dans les esprits ! Le passage plus calme et puissant à la fois en milieu de morceau fait plaisir à entendre aussi, un breakdown d’anthologie pour un morceau qu’Anti-Flag jouera encore et encore à n’en pas douter ! A Nation Sleeps sera, lui, encore plus violent que la plupart de l’album, voire que la plupart de la discographie du groupe ! Puissant et rapide, ce morceau fera pogoter les punks du monde entier sur la tournée 20/20 Vision ! On entendra d’ailleurs de la musique orientale au début et à la fin, comme une provocation contre les nationalistes et contre Donald Trump.

On arrive déjà sur la fin de cet excellent d’Anti-Flag avec You Make Me Sick au rythme addictif. Les chanteurs sont à fond dedans et leur voix déraille carrément, l’énergie est complètement folle encore une fois et me fera à nouveau utiliser des superlatifs : c’est un des meilleurs morceaux d’Anti-Flag encore une fois ! Après un tel déferlement d’énergie, rien de mieux que de casser le rythme avec la superbe ballade engagée Un-American qui rappelle le hit absolu 1 Trillion Dollar$ par son efficacité. Cette fois, le sujet est centré sur le contrôle des armes aux Etats-Unis, un sujet qui nous semble évident en Europe où le port d’armes est contrôlé, mais sur lequel le débat est houleux de l’autre côté de l’Atlantique. Et prendre ce ton western et calme fait un peu main tendue pour calmer le jeu et convaincre calmement. L’efficacité est là encore le fil rouge sur cet album extrêmement varié. Et Resistance Frequencies prouvera encore la capacité d’Anti-Flag de varier les styles avec un son limite ska grâce aux cuivres qui s’ajoutent au son d’Anti-Flag, qui ont beaucoup tourné récemment avec Reel Big Fish. Le rythme est entraînant et le son joyeux, à la limite de la pop, mais le message est toujours punk.

En bref, on tient là l’un des meilleurs albums d’Anti-Flag. La variété du son et l’efficacité individuelle des morceaux en font un album imparable et un des inratables de ce début d’année. On vous en conseille l’écoute que vous soyez ou non d’accord avec eux, car Anti-Flag donnent là leur avis avec une efficacité rare !

8.5/10