Review : The Devil Wears Prada – The Act

0
422

Trois ans après un très réussi « Transit Blues », The Devil Wears Prada est de retour avec son 7eme opus (sans compter les EP) « The Act ». Sorti vendredi dernier, on vous raconte ce que vous pourrez y entendre !

Comme l’artwork le présageait, c’est un album plutôt sombre. On retrouve le groupe avec une envie de repousser encore plus loin les limites de l’expérimentation. Le morceau d’ouverture swithblade en est l’illustration parfaite. Entre gros riff de guitare, gros breakdown, son électronique et le scream reconnaissable entre 1000 de Mike Hranica, la formule fonctionne parfaitement et en fait un morceau extrêmement heavy. Tout au long de l’album, le groupe sait très bien doser les morceaux entre scream et chant clair, comme on peut l’entendre dans le premier single du disque Lines of your hands, ou encore avec Please Say No.

Pour la suite, Chemical est aussi une très grande réussite sur l’album, on entend des lyrics touchants et personnels se mêler à une ambiance très entraînante à travers le chant clair de Jeremy DePoyste, et la voix en background de Mike Hranica, avant l’explosion vers la fin de la chanson avec une guitare plus métallique et du scream. C’est très efficace et le morceau est juste génial !

Les refrains sont mélodiques et entêtants, notamment sur des chansons comme The Thread ou Diamond Lost. En ce qui concerne la fin de l’album, c’est la même chose. Chaque titre pose sa propre ambiance et aucun ne semble en dessous. Spiderhead vient clôturer l’album d’une belle manière avec une belle énergie qui représente bien The Devil Wears Prada. Une sonorité intéressante et un breakdown ravageur nous font regretter que ce soit déjà fini.

Pour conclure, l’album est très travaillé et cela s’entend, notamment grâce à une très bonne production. On en prend pleins aux oreilles et les ambiances variées selon les chansons donnent un ensemble juste super à écouter. Les titres sont taillés pour le live et on va pouvoir en profiter lors du passage de The Devil Wears Prada le 8 décembre à La Maroquinerie à Paris, et le lendemain à Lyon au Ninkasi Kao. Le groupe sera en compagnie de Stray From The Path, Gideon, et Loathe.

9/10

Review par Sacha Zorn.