Blood & Glitter

par Lord Of The Lost

9
sur 10

Pour célébrer la nouvelle année, LOTL nous fait l’honneur d’un nouvel album. Pozzo Live te livre son retour sur le dernier né de Lord of the Lost !

Après une tournée terminée mi novembre à travers toute l’Europe, l’utraprolifique groupe Lord of the Lost revient en force avec un nouvel album, « Blood & Glitter« . Viens, on te fait découvrir ça !

LORD OF THE LOST, C’EST QUI?

Bon ok, pour celui qui sort de sa grotte, on résume  :

C’est un groupe teuton formé en 2009 qui nous honore quasiment d’un nouvel album par an depuis. Véritable virtuose du métal, ce groupe au style plutôt lourd et grave vient mettre un coup de pied dans la fourmillère avec leur nouveau bébé ! Depuis quelques années, chaque nouvel album inscrit son propre style tel un ovni qui nous renvoie dans les cordes pour catégoriser le groupe. Lord of the Lost fait partie de ces groupes qui ne renient absolument pas la musique classique en faisant régulièrement appel à des instruments à cordes voir un orchestre symphonique. Notre collègue, Vincent, avait en 2020 eu la chance de pouvoir interviewer le baryton Chris Harms à ce sujet. Si cela vous intéresse, c’est par ici : -> Là ! <-

OUI MAIS BON, ALORS ! CE NOUVEL ALBUM ?

Ce qui frappe en premier lieu, c’est la pochette de l’album qui tranche radicalement avec les anciens.
On avait l’habitude de pochette à dominance noires, à mise en scène souvent macabre voir dérangeantes comme avec « Swan Symphonies« . Ici, le groupe nous propose une ambiance diamétralement opposée. Déjà le titre de l’album « Blood & Glitter » (Sang et Paillettes pour celui au fond qui a pas suivi), nous annonce un peu la couleur. Du coup, le style gothique aux cheveux plaquées, les yeux charbonneux généreusement roulés dans les paillettes tel un maquillage de Rupper Paul, vernis rouge pétant, les boucles d’oreilles quitchy, ne viennent pas nous surprendre !

ET NIVEAU SON, CA DONNE QUOI ?

Un balayage de l’univers métal, une grosse claquouse dans le beignet.

C’est simple : chaque  titre de l’album est unique et défend son propre style. « Blood & Glitter » impose le thème  : retour aux 80s, babies ! Chris Harms nous gratifie toujours de sa belle voix autant en symphonique qu’en grool. Que ce soit dans « Blood & Glitter » au style plutôt symphonique, « Leave your hate in the comments » qui n’est pas sans nous faire penser à un son d’Avatar, ça fonctionne ! On notera tout de même le petit écho à Britney en fin de piste.

L’esprit antérieur est tout de même entretenu notamment dans « Save our souls » qui Drag [us] to hell par les cordes du refrain, si j’ose dire.
Un soupçon de death avec la participation de Marcus Bischoff de Heaven shall Burn dans « The Future of a Past Life« ,
un soupçon d’indus avec Andy La Plegua de Combichrist dans « Reset The Preset« 
et un soupçon du violon d’Ally Storch de Subway to Sally histoire de bien nous hérisser le poil. Et voilà le pudding à l’arsenic est prêt ! Euh… Le Pudding de « Blood & Glitter« . 
Par dessus, des textes travaillés aux thématiques autant dichotomiques que la mise en forme !
Bref, c’est éccléctique !
Ici, on a bien profité de son écoute et bien que ce nouvel album tranche quand même un peu avec les anciens, on sent bien que le groupe prend son pied et s’y retrouve. Et ça, c’est l’essentiel !

ET POUR LES LIVES?

Une tournée de 5 dates est prévue en Allemagne entre le 1er et le 5 février 2023 !
En tournée avec Iron Maiden, à partir du 19 juin jusqu’au 7 juillet 2023 en Grande Bretagne ainsi que le 1er août à Munich !
Niveau Fest, le groupe est déjà annoncé pour les suivants :
  • Summer Breeze Brasil à Sao Paulo le 29 avril,
  • Mystic Festival à Gdansk le 8 juin,
  • Nova Rock à Nickelsdorf le 10 juin,
  • Hellfest à Clisson le 18 juin,
  • Rockharz Festival à Ballenstedt le 8 juillet,
  • Masters of Rock à Zlin le 14 juillet,
  • John Smith Rock Festival à Laukaa le 20 juillet,
  • Amphi Festival à Köln le 30 juillet,
  • Wacken Open Air à Wacken le 4 août.

Blood & Glitter

par Lord Of The Lost

9
sur 10

Vous allez aimer !