Après une année blanche, le festival Acontraluz à Marseille est revenu encore plus fort en 2021 avec une programmation de qualité. On vous fait un live report de nos deux soirées du 3 et 4 Septembre 2021.

Acontraluz 2021 Marseille

DE QUOI COMBLER LES FANS DE TECHNO

L’Acontraluz qui se présente désormais comme l’évènement incontournable de la rentrée nous invitait cette année à découvrir une panoplie d’artistes internationaux, tous reconnus pour leur expertise du genre musical apparu en Europe dans les années 80.

En effet, 14 artistes ont été soigneusement sélectionnés pour nous faire taper du pied sur l’espanade du J4 du début de soirée jusqu’au milieu de la nuit.

Les amoureux de musique électronique étaient totalement comblés.

VENDREDI : 1ERE SOIREE

Vendredi après-midi, Marseille, orage et pluie accompagnent l’attente de l’évènement du soir. On dirait presque que la météo nous annonce la tempête musicale qui nous attend.

Arrivés sur place, Honey Dijon nous plonge dans l’univers techno avec son set éclectique.

Le temps de commander une bière et c’était Ricardo Villalobos qui arrivait sur scène avec son influence germano-chilienne pour harmoniser les festivaliers sur un même rythme. Il nous a proposé un set assez soft mais agréable, histoire de commencer en douceur.

Ensuite, Loco Dice, l’artiste qui a commencé sa carrière dans le hip-hop avant de devenir DJ House a réussi à déceler l’envie de techno plus rythmée des festivaliers. Lui qui peut s’avérer Funky a conquit son audience.

Allez on passe au coup de cœur de la soirée : l’artiste qui rend grâce à l’Histoire de la techno, celui qui a sublimé la soirée, Boris Brejcha.

L’artiste allemand qu’on ne présente plus de part sa notoriété sur la scène internationale a réalisé un set à la fois mélodieux et puissant, un mix de de hard techno avec des synthés planant. Ses titres The darkest night et Lost memory résonnent encore dans nos têtes.

Acontraluz 2021 Marseille


SAMEDI : 2EME SOIREE

Le samedi soir, c’est Kink qui nous a régalé en début de soirée avec un mix déjà très énergique, histoire de nous rappeler qu’on est venu taper du pied.

Anfissa Letyago a ensuite pris le relais avec un set très cool. Gros sourire sur chaque visage, elle a vraiment réussi un set plutôt sexy.

La petite anecdote : Anfissa a remixé pendant son set la dernière pépite des deux français Mac Declos et Lorenzo Lacchensi, leur édit de “Give it to me” de Nelly Furtado. Cette bombe était pourtant lâchée au printemps seulement, c’est dire si Anfissa s’adapte à son audience avec modernité.

L’énorme coup de cœur de cette soirée: Anna. L’artiste brésilienne a eu une compréhension parfaite de ce que recherche son public avec ses drops bien placés et sa techno musclée.

Sans transition, les deux derniers artistes étaient ceux que nous attendions avec impatience, deux légendes.

Sven Väth dans un premier temps. Celui qui a fait ses débuts dans les années 80 et qui fait encore et toujours exploser les pistes de danse aujourd’hui a réalisé un set 100% vinyles comme à son habitude à la perfection. Les festivaliers au taquet.

Le maître de la hard techno nous en ensuite hypnotisé avec son style musical brutal et sobre en même temps. Richie Hawtin nous a présenté des basses au bord du grésillement, des synthés agressifs et une énergie hors-norme pour conclure la soirée.

Acontraluz 2021 Marseille


EN RESUME

En résumé, on a pu participer à un festival carré dans sa programmation.
On a vu un Boris Brejcha très en forme avec un maillot de l’OM sur le dos.
On a vécu une soirée exceptionnelle son et lumière.
Et on rencontré deux légendes de la techno
Rendez-vous en 2022.

Pour se remettre de l’édition 2021 de Acontraluz à Marseille, retrouvez nos interviews par ici et nos chroniques par là.

Vous allez aimer !