Coldplay – 22 juin 2024 – Groupama Stadium

J’ai eu le privilège d’assister au tout premier concert de la série des trois qui s’est déroulée au Groupama Stadium à Lyon, le 22 juin, dans le cadre de la tournée mondiale de Coldplay : Music of the Spheres World Tour.

Avant le concert

Vous l’avez peut-être vu passé, mais les fans se sont pris une très bonne douche, assez prolongée ! Dès mon arrivée, et en débardeur trempé, je me suis précipitée vers la boutique de Merchandising pour acheter un poncho Coldplay. Malheureusement, malgré mon avance, je n’étais pas la seule en quête de poncho. Sold-out dans tout le stade.. Aux toilettes, des femmes entouraient les sèche-mains pour une mission de sauvetage de chaussettes mouillées avant les concerts.

Dans la fosse, des courageux ont attendu 2 heures sous la trombe, tandis que d’autres ont cherché refuge. Ponchos, parapluies, sweats et couvertures de survie ; on avait de tout.

Première et deuxième parties

La première partie a commencé en retard à cause de la pluie. Ronisia, la rappeuse, a chanté sous un parapluie. Un choix risqué pour une première partie d’un concert de Coldplay !

Puis, Janelle Monáe est entrée en scène. Avec la pluie qui se calmait, elle a apporté une énergie incroyable malgré un public parfois réservé.

Le soleil est de retour ☀️

Le soleil est enfin revenu, et la foule a même applaudi quand un rayon a illuminé une partie des gradins. On allait enfin être au sec pour Coldplay ! On a même eu droit à un mini arc-en-ciel, comme si la météo s’était décidée à nous offrir un happy-ending.

À 21h30, deux spectatrices locales ont introduit Coldplay. D’abord, un court métrage sur l’impact écologique de leur tournée a été projeté sur fond de Light Through the Veins. C’était impressionnant et assez inspirant, n’hésitez pas à voir l’impact de leur tournée sur le site qu’ils ont créé à l’occasion.

« Sur le thème de E.T., le groupe arrive sur scène, tels des extraterrestres prêts à nous transporter dans leurs quatre actes : Planets 🪐, Moons 🌕, Stars ✨ et Home 🏠.  

Acte 1 : Planets 🪐

Le groupe débute avec Music of the Spheres, illustré par une 🪐 sur leur album, puis enchaîne sur Higher Power accompagné d’une explosion de confettis colorés. Des gros ballons représentant la Terre sont lancés dans le public pour Adventure of a Lifetime, et certains ont même atteint les gradins. La nostalgie prend le dessus avec Paradise, où tout le monde chante ensemble, et The Scientist, pour nous faire lâcher la petite larme.

Chris a beaucoup parlé en français, pour notre plus grand bonheur. À la fin de la chanson, les vidéos passent en sens inverse. Le groupe change de scène, et nous transportent directement sur la lune pour l’acte 2.

Acte 2 : MOONS 🌕

Sur la scène secondaire, Viva la Vida continu à faire chanter tout le stade, suivi de Something Just Like This, avec un show pyrotechnique et de nouveau des confettis. Ce soir, ils nous en mettent plein les yeux.

Chris Martin a ensuite pris le temps de lire des affiches du public, plaisantant même sur un CV reçu : « tu es très qualifié pour nous ». Il s’arrête finalement sur une affiche indiquant « SONGBOOK, Chris c’est à toi de choisir ta chanson ! » avec trois cases mystérieuses A, B et C. Il invite sur scène les deux frères à l’origine de l’affiche. Ensemble, ils interprètent la chanson de la case A, Everglow au piano. L’émotion et la fierté des deux frères étaient visibles, un moment vraiment touchant ! L’acte se terminé avec Charlie Brown et Yellow, illuminant tous les bracelets en jaune.

Acte 3 : STARS

Direction les étoiles avec Human Heart, avec pour l’occasion des cœurs dans le ciel et un featuring avec l’extraterrestre fictive Angel Moon. On reste sur le dernier album avec People of the Pride, et une symbolique levée du drapeau arc-en-ciel 🌈. Clocks a éclairé le stade de laser et nos cœurs de nostalgie…Eh oui le morceau est vieux de 22 ans. Vous vous êtes pris un coup de vieux ? Moi aussi. Le groupe enfile des masques d’extra-terrestre et joue un bout de Infinity Sign et Hymn for the Week-end. On découvre également Aeterna, du futur album Moon Music. On redescend un peu avec My Universe. Et enfin, rien de tel que A Sky Full of Stars pour clôturer l’acte des étoiles. Avec une demande de Chris Martin de profiter du morceau sans nos téléphones, et nous permettre de réellement avoir la tête dans les étoiles, le temps du morceau.

Acte 4 : HOME 🏠

Dans ce dernier acte, direction la troisième scène, en retour à la maison ! Sparks pour nous coconner, et puis The Jumbotron Song, un morceau totalement improvisé par Chris Martin, grâce aux visages qui défilent sur les écrans. Coldplay prend vraiment le temps d’humaniser les fans venus les voir. S’ensuit Humankind et puis Fix you.. on est proche de la fin. On a eu enfin l’opportunité d’écouter Feelslikeimfallinginlove sorti la veille, et qui sera dans le nouvel album Moon Music. Et qui clôture ce concert !

Clairement le meilleur concert de l’année à mes yeux. Un sans-faute sur le chaud, l’interaction avec le public et les émotions.  Et pour la suite de cet été, ça se passe ici !

Vous allez aimer !