Le mois dernier, on vous annonçait le retour de Twenty One Pilots. Le 21 mai dernier sortait Scaled & Icy, le nouvel album du groupe. Mais une bonne nouvelle n’arrive jamais seule ! En plus du nouvel album, Twenty One Pilots avait également annoncé un concert en livestream le même jour, pour les fans ayant acheté un ticket dédié à cela.

Ce concept, développé par la force des choses par la crise sanitaire, s’est beaucoup répandu parmi un bon nombre de groupes et musiciens. Mais Twenty One Pilots l’a bien revisité.

Le livestream débute sur le plateau télé d’une émission fictive intitulée “Good Day Dema“. Le nom de “Dema” faisant référence à la ville fictive mentionnée dans le dernier album, Trench (2018). Tyler Joseph semble complètement ennuyé par les banalités des deux présentateurs qui l’entourent. Il quitte donc le plateau en entamant Choker. Il rejoint Josh Dun à la batterie dans un décor pastel entouré d’un dragon, couleurs et symbole de Scaled & Icy. Le concert peut donc débuter !

A l’issue de ce premier morceau, les lumières se tamisent en rouge, et c’est dans ce décor aux couleurs de Blurryface que le groupe entame Stressed Out, son plus grand succès. Le duo est entouré de danseurs dont le visage est caché par de grandes capuches. C’est sans transition que l’on passe à Migraine, puis à Morph. A chaque changement de morceau, les lumières et décor s’adaptent aux couleurs de l’album. Les lumières deviennent donc bleues sur Migraine, puis passent à une couleur jaune lorsque Trench est représenté. En arrière plan, on retrouve des images extraites du Bandito Tour, la dernière tournée de Twenty One Pilots. On entend également des bruits de fond d’un public qui chante, extrait enregistré lors de vrais lives. Cela nous donnerait presque l’impression de revivre ça pour de vrai !

Après Holding On To You, les présentateurs de “Good Day Dema” refont une apparition sous forme de coupure publicitaire. Ces derniers font la promotion du nouvel album, Scaled & Icy, et invitent ainsi le public à acheter l’album. Après ce bref intermède, le livestream reprend dans un tout autre décor. On retrouve le groupe dans un décor de rue, pour découvrir Mulberry Street.

Le groupe enchaîne ensuite avec Lane Boy, entrecoupée par des extraits de Redecorate et de Nico & The Niners. Le rythme comme les effets lumineux donnent envie de sauter avec le groupe comme en plein concert, bien que l’on soit spectateur à travers un écran.

C’est le retour d’une nouvelle coupure “pub” par les présentateurs qui incitent à nouveau à acheter le nouvel album, pour y découvrir d’incroyables morceaux comme The Outside, qui donc joué dans la foulée. Le décor semble représenter l’entrée d’un bar/boite de nuit. Lorsque le duo entame la chanson, toutes les personnes qui attendaient pour rentrer dans la boite se mettent finalement à danser… Ce scénario festif est interrompu par une voisine d’immeuble qui jette un seau d’eau sur le chanteur et les danseurs pour les faire taire.

On passe alors à nouveau à un changement de décor, qui se veut beaucoup plus sobre. Tyler Joseph se retrouve dans une barque, dans la pénombre, éclairé par de simples petites lumières tamisées. Ukulélé en main, il entame une version acoustique de Heathens, puis de Trees. Trees étant généralement le morceau de clôture des concerts, cette version acoustique inédite est une magnifique surprise.

Josh Dun apporte un flambeau et met ainsi la lumière sur un autre nouveau décor. Visuellement, les couleurs du décor et les costumes portés par Twenty One Pilots permettent de reconnaitre facilement l’ère Trench, alors que le groupe entame Jumpsuit, magnifiquement enchainé avec HeavydirtysoulTyler Joseph se déchaine sur une voiture en feu, à l’image du clip.

Les présentateurs de “Good Day Dema” font un dernier entracte avant que le groupe n’entame Saturday, leur dernier single, avant d’enchainer sur la semblable Level Of Concern. Celle-ci est jouée sur un rythme 80’s pop/funk qui la rend différente de sa version studio.

Twenty One Pilots joue Ride avant d’enchaine sur la mythique Car Radio qui procure tout autant d’émotions à travers un écran qu’en réalité. Une alarme retentit, une lumière rouge se déclenche, ce qui vient interrompre la chanson. Le concert livestream s’achève finalement sur Never Take It, qui reprend différents éléments des décors vus tout au long du concert. On retrouve notamment la voiture en feu, dans le décor de rue de Mulberry Street, par exemple. Ce nouveau morceau apporte une fin endiablée à ce livestream très complet. A la fin, Tyler Joseph vient reprendre sa place sur le plateau télévisé du départ en reprenant un extrait de Choker; et c’est ainsi que se clôture le show.

twenty one pilots

On nous offre un rapide visuel du plateau contenant tous les différents décors ayant servi au tournage. On ne peut que saluer cette prestation ! En effet, Twenty One Pilots ont réinventé ce système de concert livestream. Leur prestation est un joyeux mélange mi-clip, mi-concert où chaque album est bien représenté. On est bien loin du livestream classique dans une salle sans public. Ce concept de changement de décor donne un rythme incroyable à l’action. Après un peu plus d’une heure de visionnage, nous n’avons qu’une hâte, c’est de découvrir Scaled & Icy en live, et de retrouver Twenty One Pilots sur scène.

Vous allez aimer !