Christmas Songs

par Andrea Corr

9
sur 10

Parmi les monuments de la musique Irlandaise, on peut compter évidemment sur U2, The Cranberries, mais aussi The Corrs (ceux qui ont dit Dropkick Murphys, un gage !).

La particularité du combo de Dunkalk, c’est de faire de la musique en famille (en effet, les 4 membres sont frères et sœurs). Et de piocher dans le registre de la musique celtique pure (globalement). Et ils le font bien.

Au détour de leurs expériences solo, nous découvrons cet hiver un Ovni, signé Andrea Corr, la chanteuse flûtiste du groupe. Elle nous livre un album de chansons de noël assez personnel. On est loin de Maria Carey, tant dans le style que dans le choix des titres. En effet :

Ce sont des chansons avec lesquelles j’ai grandi, mon père a joué “O Holy Night” dans notre église chaque veille de Noël quand nous étions enfants.

Nous avions planifié ce disque depuis ma visite à l’hospice l’année dernière, et puis le monde a changé et les paroles ont pris une toute nouvelle signification particulière.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’artiste a le sens de la formule…Andrea Corr

Christmas Songs

La première chose qui nous frappe à l’écoute de cet EP, c’est le choix des titres. Rien de trop entendu ici, on est directement plongé dans l’intimité familiale de l’artiste. Dans “son monde”. Ici on ne cherche pas à vendre des tubes aux radios. Mais bien à offrir aux fans une approche différente de noël.

Mais le résultat est là. C’est excellent, juste et mélancolique. Et la voix d’Andrea est chargée d’émotion. L’ouverture sur Have Yourself A Merry Little Christmas est touchant de fragilité.

Puis In The Bleak Midwinter poursuit la ballade hivernale Irlandaise. Nous découvrons (ou redécouvrons) un chant oublié. Mais ô combien mélancolique. Les cœurs de fin de refrain ajoutant une touche de magie à l’ensemble.

Puis Begin Again vient nous rappeler, s’il était encore besoin, Qu’Andrea Corr, non contente d’avoir une voix pleine de fragilité et d’émotion, est aussi capable de nous offrir des moments de justesse et de simplicité.

Le morceau est très simple et beau. Et écrit par Andrea Corr elle-même. Il met aussi en valeur le choeur Giovanni Consort, de Perth en Australie. Choisi car pendant la pandémie, il était difficile de trouver un choeur d’homme capable de se réunir en un même lieu.

Puis l’EP se conclut sur O Holy Night, titre très mélancolique, interprété merveilleusement bien, rendant ainsi l’hommage le plus beau qu’un enfant peut rendre à sa famille, en sublimant des souvenir d’enfance, mêlant la magie de l’instant à la beauté des moments partagés.

Ainsi Andrea Corr nous offre ici un bel hommage avec ce Christmas Songs. L’ensemble est court et homogène, mais il fait mouche. On remerciera l’artiste de nous avoir fait partager un peu de son intimité, et de le faire avec autant de classe.

C’est un grand OUI pour ma part.

Un grand merci à Warner Music Limited.

Lien vers la chaîne YouTube officielle d’Andrea Corr.

Instagram officiel d’Andrea Corr.

Pour nos chroniques, c’est par ici. Pour nos interviews, c’est par la.

Achetez l’album d’Andrea Corr, Christmas Songs. Suivez ce lien.

Christmas Songs

par Andrea Corr

9
sur 10

Vous allez aimer !