Le Manager commercial de Slipknot a enfin décidé de prendre la parole sur la toute récente histoire qui a menée à l’éviction de Chris Fehn, percussionniste de Slipknot.

Un nouveau dossier nous a permis de connaître la position de Slipknot dans cette histoire, et elle est assez surprenante:

Chris Fehn n’a jamais été un partenaire égal dans le groupe, tel qu’il le disait, mais était un simple employé qui était rémunéré pour son travail. Cette méthode n’est pas inhabituelle dans le milieu musical: il y a souvent un noyau fort dans un groupe, qui compose les musiques, dirige le groupe et prend les décisions importantes (ici Corey Taylor et Shawn Crahan (Clown)) et le reste du groupe est payé de manière fixe avec un salaire. Choix apparemment adopté par Slipknot mais qui ne faisait pas l’unanimité auprès de Chris Fehn

On retrouve notamment dans ce dossier des passages comme celui-ci:

M. Fehn a joué avec Slipknot et a reçu des frais pour le faire. Il n’est pas actionnaire, propriétaire ou membre de toute entreprise qu’il accuse dans ce procès.”

Ou encore:

Les accusés, Michael Shawn Crahan et Corey Taylor, sont les membres fondateurs du groupe musical connu professionnellement sous le nom de “Slipknot“. Tous les accusés restants sont des entités au travers desquelles les activités du groupe sont ou ont été menées.”

On pourra ainsi supposer que Chris Fehn défendra le fait qu’il aurait du être un “actionnaire, propriétaire ou membre” de toute entité commerciale liée à Slipknot, ou qu’on lui aurait fait croire ceci… L’avenir nous le dira!

Cela nous rappelle quand même franchement le cas Ghost. Les musiciens du groupe avaient porté plainte contre Tobias Forge, leader du groupe, pour les mêmes raisons! Et Forge a gagné… En sera-t-il de même pour Corey Taylor et Shawn Crahan?

D’ici là, soyons à l’écoute, nous verrons bien ce que la justice décide!

Vous allez aimer !