Ça a commencé par un malentendu sur les réseaux sociaux. Ils nous ont dit qu’on était fous, que personne ne voudrait chanter ça ?” L’aventure Thérapie Taxi avait pris forme en 2016 avec Salop(e), petite bombe lâchée sur les réseaux sociaux en 2016. Elle a pris fin le 8 octobre 2021, dans un Zénith de Paris rempli pour le troisième soir d’affilée et transformé, pour encore une soirée, en club géant. Un EP, un album, un autre EP et puis s’en va : comme les histoires que le groupe raconte dans ses chansons, celle-ci s’arrête soudainement et violemment. Et comme le rappelle Raph avant de chanter Rupture 2 Merde, “C’est pas si grave, nos petits coeurs sont réparables“.

klon zenith paris

Klon, en première partie de Thérapie Taxi au Zénith de Paris

Les portes avaient ouvert dès 18h30 pour laisser rentrer les 6000 personnes attendues ce soir. Le passe sanitaire reste obligatoire, mais – bonne surprise – on peut tomber le masque à l’intérieur. La circulation est fortement revue, seuls 2 accès à la fosse restent ouverts, et les vigiles tentent tant bien que mal de faire respecter sa jauge de remplissage. C’est au son electro de Klon, bande de potes-collocs-zikos français, que j’arrive sur place. Le groupe se déchaîne, lâche tout ce qu’il peut pour sa dernière date, mais peine à convaincre avec sa pop acidulée. Ca frémille un peu quand même sur les deux derniers titres, Santa Barbara et Black Suit.

En attendant les héros de la soirée, le public se déchaîne sur les titres d’ambiance : It’s Raining Men, Billie Jean et autres font monter l’ambiance et le public est chaud, chaud, chaud !

Thérapie Taxi ambiance le Zénith de Paris

therapie taxi zenith paris pvp

Ambiance d’ouverture de Thérapie Taxi au Zénith de Paris

C’est finalement sur un message d’amour prophétique de Céline Dion, Pour que tu m’aimes encore, que le groupe fait son apparition. L’émotion est au rendez-vous toute la soirée, et plusieurs fois Raph et Adélaïde nous rappellent que c’est la dernière, et nous demandent de “suer toutes les gouttes de sueur de notre corps pour se quitter de la meilleure des manières possibles“. La scénographie est belle, avec les lettres TT géantes derrière le groupe, qui changent de couleur au gré des chansons. Les trois premières passent comme un éclair et nous mettent dans l’ambiance club. Mais Adélaïde trouve que le public n’est pas encore assez chaud, alors ni une , ni deux, elle sort sa baguette magique, nimbe la scène d’un rose girly, et nous demande de tous sauter sur Superstar. Un Iron Man de pacotille vient nous distribuer des boissons, et c’est parti pour transformer le Zenith en boîte de nuit. Les corps de déchaînent, les lumières traversent la fosse, dans une dernière communion.

thereapie taxi drag queens

Les drag queens sont de sortie

Le groupe a grandi dans les clubs de Pigalle, et tient à lui rendre hommage. Il accueille donc 5 drag-queens pour l’accompagner sur Madame Klaude. Et au moment où elles enlèvent leurs robes sages pour révéler leurs dessous de cuir, c’est l’explosion dans le public. Les 5 drag repasseront d’ailleurs faire coucou un peu plus tard sur Pigalle pour aider Raph à distribuer des boissons, directement dans la foule.

En attendant, un moment un peu plus intimiste se dessine. 3 chansons s’enchaînent en guitare+voix : Ombres chinoises, Rupture 2 merde, et Aline. L’occasion de voir de plus près le travail de Félix sur sa Telecaster. Sur AlineRaph sort aussi la clarinette et nous offre un petit solo sympa.

therapie taxi superstarL’ambiance remonte doucement sur Naïve, avant que les BPM remontent et que l’ambiance s’électrise à nouveau. Raph tombe la chemise et nous sort des Cris de loup, avant de séparer la fosse en deux. Pas de wall of death pour mon petit coeur de métalleux, mais une descente dans la fosse et les drag queens qui reviennent pour nous servir des verres. C’est pas mal non plus ! L’ambiance est chaude quand Raph nous fait jurer que “Promis maman plus jamais je prends de drogues“. Cristal Memphis est l’occasion de se déchaîner un peu plus, et de voir Félix nous offrir un joli petit solo de guitare en slammant sur la foule.

Pas de public sur scène pour Hit Sale, mais les meilleurs amis du groupe à qui la place avait été réservée pour cette toute dernière. Un petit clin d’oeil au passage à au rappeur Romeo Elvis qui est resté à l’écart pour cause de démêlés avec la justice. L’ambiance se fait plus nostalgique sur Eté 90, que Raph a du mal à finir, trahi par sa voix. C’est l’heure des remerciements, et personne n’est oublié, de la maison de disque aux agents, au roadies, jusqu’aux chauffeurs des camions. Les adieux approchent, la voix se fait mal assurée, et certains dans le public pleurent déjà au moment où la salle s’éteint pour le rappel.

therapie taxi

Adélaïde et Raph – (c) CLARA DELAPORTE POUR « LE MONDE »

Le rappel est d’ailleurs très court, et nous propose les deux gros hits de Thérapie TaxiCandide Crush, et bien sûr, Salop(e). La boucle est bouclée, et sur le salut Adélaïde laisse échapper des larmes. L’aventure est finie. On s’est bien amusés, merci les amis pour ces quelques années de folie.

Set list

  • PVP
  • Cadence
  • J’en ai marre
  • Coma idyllique
  • Avec ta zouz
  • Superstar
  • Madame Klaude
  • Adena
  • Ombres chinoises (acoustique)
  • Rupture 2 merde (acoustique)
  • Aline (acoustique)
  • Naïve
  • Cri des loups
  • Pigalle
  • Cristal Memphis
  • Hit sale
  • Ete 90

Rappel

  • Candide crush
  • Salop(e)

Pour ne rien rater de l’actualité musicale, allez voir nos chroniques d’album et nos interviews !

Vous allez aimer !