Garde à vous ! Enfilez vos uniformes et hissez les couleurs, Sabaton est de retour sur le champs de bataille ! Le quintet suédois présente Livgardet, un premier single qui annonce le futur album du groupe, prévu pour cette année. Un retour aux sources puisqu’il traite de l’histoire suédoise et se présente en deux versions : en suédois et en anglais.

Pochette de Livgardet

Hommage à la Suède

Livgardet, qui littéralement se traduit par “Lifeguards” en anglais et donc “Sauveteurs” en français, est le nom d’un régiment de l’armée suédoise, créé en 1521, qui assure notamment la fonction de garde royale auprès du roi du Suède (actuellement Charles XVI Gustave) et de défense de la capitale suédoise, Stockholm. Toujours opérationnelle, c’est aujourd’hui l’une des plus anciennes unités encore en activité dans le monde, puisqu’elle fête cette année ses…500 ans d’existence ! Bel anniversaire ! Le titre évoque donc logiquement l’histoire de ce régiment, de ses origines à ses faits d’armes, dans ce qui ressemble à une ode à la patrie suédoise chère à Sabaton.

Pär Sundström, bassiste et manager du groupe, déclarait d’ailleurs à ce sujet que “depuis 2012 et « Carolus Rex », nous attendions avec impatience d’écrire plus de chansons en suédois, et nous avons senti que nous n’en avions pas terminé avec l’histoire de notre patrie. Au cours des dernières années, nous avons discuté de sujets jusqu’à ce que quelque chose d’évident se produise : la Livgardet, formée dans la région d’origine de Sabaton (Dalecarlia) en 1521, fête cette année ses 500 ans d’existence. Nous avons estimé qu’un tel anniversaire méritait une chanson, un hommage respectueux, et un hymne pour ce régiment suédois et son héritage.

Il poursuit en précisant que “les riches 500 années d’histoire sont, bien entendu, extrêmement difficiles à intégrer dans une seule chanson, et c’est pourquoi nous nous sommes principalement concentrés sur la partie des batailles qui se sont produites à l’époque de l’Empire suédois. Nous voulions écrire un hommage, un hymne puissant, pour ce régiment suédois de la Livgardet et son héritage remarquable.“. Un honneur et surtout un plaisir visiblement partagés par Joakim Brodén, chanteur et principal compositeur du groupe, qui s’exprimait lui plus simplement sur le sujet : “Merde, ça fait du bien de chanter à nouveau en suédois !“.

Sabaton en tenue de Livgardet

De gauche à droite : Chris Rörland (guitare), Tommy Johansson (guitare), Joakim Brodén (chant), Pär Sundstöm (basse), et Hannes Van Dahl (batterie)

Sabres et mousquets

Le premier clip, présenté sur les réseaux sociaux fin février, met en scène le groupe en uniforme de la Livgardet, qui se retrouvent de nuit dans une grande demeure enneigée pour partager un repas autour d’un plan de bataille. Peut-être celui de la bataille de Narva (en 1700), évoquée dans les paroles. L’emplacement sur la carte visible dans le clip pourrait en tous cas correspondre. Le second clip met toujours en scène les membres, mais cette fois-ci dans la salle du trône de Suède. Ils s’y recueillent avant d’être assaillis par une troupe ennemie, visiblement composée de mercenaires ottomans, janissaires en tête.

Le résultat est comme on pouvait l’attendre de la part de Sabaton : entraînant, épique et glorieux. A l’image de ce à quoi nous avait habitué le groupe, comme avec The Great War, le dernier album. De bonne augure pour l’album qui devrait suivre, et qui comme ce single devrait être produit par Nuclear Blast. Un label avec qui le groupe collabore désormais depuis 2010 et l’album Coat Of Arms. Soldats, tenez-vous prêts, l’appel aux armes à commencé !

Version suédoise (sous-titrée en anglais) :

Version anglaise :

Vous allez aimer !