The Bitter Truth

par Evanescence

9
sur 10

Dix ans. C’est le temps qu’il aura fallu à Evanescence pour enfin faire son grand retour. Le groupe a sorti un album de leurs précédents titres en version symphonique en 2017. En revanche, ils ne nous avaient pas offert de contenu original depuis leur album éponyme en 2011. Leur public les attend donc au tournant pour ce nouvel album, The Bitter Truth. Si une bonne partie de l’album a déjà été révélée titre par titre, il reste encore de puissants morceaux à découvrir.

Artifact/The Turn, l’introduction de l’album, est parsemée de petites touches électro. Celle-ci nous plonge dans une ambiance à la fois mystérieuse et familière. La musique et la voix d’Amy Lee montent crescendo avant de nous transporter directement vers Broken Pieces Shine. Ce second morceau commence immédiatement par une intro de batterie incroyable! Quelques secondes de percussions suffisent à affirmer qu’il n’y a pas de doute: l’essence du groupe est toujours là, même après toutes ces années.

Il est difficile de trouver une chanson paraissant au dessus des autres. En effet, avec The Bitter Truth, Evanescence nous offre un album dont presque chaque morceau pourrait être un single. L’album contient des passages très heavy.  D’ailleurs, comme l’explique Amy Lee, après le projet orchestral de Synthesis, le groupe était prêt à revenir à ses sources et à refaire du rock. On le ressent bien dans les percussions rythmées de Will Hunt, et dans les solos de guitare de Troy McLawhorn – notamment sur Yeah Right.

the bitter truth

L’un des morceaux les plus marquants de ce nouvel album est sans doute Use My Voice. Amy Lee confie que certaines chansons sont composées d’éléments écrits il y a une dizaine d’année et que le groupe n’avait jamais été utilisés auparavant. C’est le cas de Use My Voice. Cette chanson transmet l’idée que l’union fait la force, et qu’ensemble, les femmes peuvent être beaucoup plus fortes.

“On avait l’impression que le monde autour de nous s’écroulait, qu’on n’avait aucun contrôle sur les évènements, et que tout était fou. L’idée c’est que chacun doit parler pour lui-même, et que chaque voix compte. C’est l’idée que l’on voulait transmettre aux gens. Chaque voix compte et mérite d’être entendue“. Pour illustrer ce propos, Amy Lee a donc fait appel à une belle brochette de ses acolytes du rock-métal pour ce morceau. On retrouve donc Sharon Den Adel (Within Temptation), Taylor Momsen (The Pretty Reckless), Lzzy Hale (Halestorm), entre autres.

Use My Voice aurait d’ailleurs dû être le premier single issu de The Bitter Truth. En effet, il s’agit sans doute du morceau le plus accrocheur à l’écoute. Toutefois, la période de crise sanitaire ayant perturbé la création de l’album, le groupe a changé d’avis en choisissant un morceau qui avait plus de sens à l’époque de sa sortie. C’est ainsi que Wasted On You devient le premier single de l’album.

Au milieu de ses morceaux heavy,  The Bitter Truth nous offre une seule et unique balade: Far From Heaven. Cette dernière n’a rien à envier au classique My Immortal. Cette magnifique balade semble désormais s’inscrire comme le morceau le plus personnel et émouvant du groupe. Far From Heaven est aussi belle par sa mélodie que par ses paroles. (“What if I can’t see the light anymore, ’cause I spent too long in the dark?”). La voix mythique d’Amy Lee nous transporte à travers tout le morceau… Frissons garantis.

La chanteuse avoue d’ailleurs qu’elle a hésité avant d’achever ce morceau. “C’était difficile d’écrire certains de ces mots. Mais l’écriture a toujours été une sorte de séance de thérapie. C’est dur d’écrire certaines parties de cette chanson. C’était dur d’admettre cette incertitude, et les épreuves que j’ai traversées”.

Après cette parenthèse émouvante, l’album nous offre Part Of Me et s’achève sur Blind Relief qui clôture l’album à la perfection.

Ce qu’il faut retenir de The Bitter Truth:

Bien que la crise sanitaire ait perturbé l’enregistrement de l’album, celui-ci n’en est pas moins une réussite pour autant. The Bitter Truth est plus profond, plus personnel. L’émotion brute des morceaux alliée à la mythique voix d’Amy Lee crée un album puissant et marquant. Entre nouvelles sonorités, et retour aux sources, Evanescence nous offre ici leur album le plus complet, et probablement le meilleur de leur carrière jusqu’à maintenant. On ne peut qu’attendre le retour des concerts pour découvrir cet album en live ! 

Retrouvez également notre interview de Troy McLawhorn, le guitariste d’Evanesence qui nous parle de The Bitter Truth.

The Bitter Truth

par Evanescence

9
sur 10

Vous allez aimer !