AISNE 1914

par FT-17

8
sur 10

FT-17, en plus d’être un char d’assaut français, c’est un rendez-vous à la 57ème division en compagnie de Marcellin, un jeune poilu mobilisé pendant la première Guerre Mondiale.

Ce groupe de black metal mélodique français prend à cœur son devoir de mémoire et nous replonge au cœur de la Grande Guerre à travers des textes saisissant de vérité. Après Marcellin s’en va-t-en guerre (2016) et Verdun ! (2018) voici leur troisième album : Aisne 1914 (2022) signé chez L’Ordalie Noire.

Oubliez le confort de la maison, nous voilà de retour plus de 100 ans en arrière au milieu des cris, entre espoir et désespoir. Des visions d’horreur à perte de vue et des conditions de (sur)vie inhumaines, bienvenue à la Grande Guerre.

C’est à travers un black metal mélodique bien dosé que l’histoire de Marcellin va nous être racontée. D’une part, nous avons un narrateur qui nous rapporte solennellement des faits sur l’avancée de la guerre et de l’autre, la voix saturée de  Misein (chanteur), puissante et percutante, qui nous confronte aux sentiments de Marcellin. Les titres avec Hugo Chereul (Narrateur) posent le cadre de l’histoire dans « La Grande Marche » et « Le calme avant la tempête ». Parfois, seul un cours passage sera narré au sein d’une chanson comme dans « L’héritage du terrible ». Les pauses qu’offrent ces interludes sont un bon moyen de s’imprégner de l’époque et du contexte de ces chansons : elles sont parfaitement immersives.

Les paroles sont centrales dans Aisne 1914. La saturation du chant n’enlève rien à la compréhension des textes et met en avant toute la virulence de leur propos. « Les illusions perdues » comporte différents types de chant dont une voix presque chuchotée « Mais que fait-on là ? » comme si nous rentrions directement dans les pensées intimes de Marcellin.

FT-17 ne se confond pas en ornementations musicales, ils vont droit au but et c’est ce qui rend Aisne 1914 si efficace. Il est néanmoins important de souligner leur maîtrise rythmique, technique et leur rigueur de jeu. Le piano a une place majeure dans leur musique et s’il peut être perçu comme très présent, il trouve parfaitement sa place au côté de la double pédale à la batterie et des rythmes effrénés à la guitare. Dans « L’héritage du terrible » le piano et la guitare se succèdent dans des solos aux sonorités particulièrement lourdes. L’émotion qui transpire de ces interludes musicaux est poignante et authentique. Les riffs sont puissants et les temps très marqués sur « Le Saillant Assailli », accentuant ainsi le côté militaire.

Les refrains sont fédérateurs et dégagent une pulsion de rassemblement, d’agir et de réagir. Dans ce troisième album, FT-17, encore plus efficace que jamais, rend un nouvel hommage à nos disparus de la Grande Guerre à travers le personnage de Marcellin. C’est avec émotion que nous partageons, le temps d’un album, un peu du vécu de tous ces combattants, merci à FT-17 de tenir un dialogue si juste à propos d’une période si sombre.

Track List : Aisne 1914

1. La Grande Marche

2. La Poursuite

3. Les Baillonnettes de Corbény

4. Le Saillant Assailli

5. Les Illusions Perdues

6. Le Calme Avant la Tempête

7. A Couteaux Tirés

8. L’Héritage du Terrible

9. La Citation

Découvrez l’intégralité de l’album sur YouTube

En mémoire de Sylvain, nouveau batteur de FT-17 décédé récemment, nous partageons nos plus sincères condoléances et notre soutien à la famille et aux proches.

FT-17 sur : Youtube / Bandcamp / Spotify / Facebook / Instagram

En savoir plus sur le label L’Ordalie Noire.

 

Credits :

Photo de Marcellin (Hugo Chereul) : SiG

Photos du groupe : Simon Grumeau

Chronique : MH LiveZine

Mise en page + réalisation de l’artwork : Newsalem

 

AISNE 1914

par FT-17

8
sur 10

Vous allez aimer !