Alive In Melbourne

par Jinjer

9.5
sur 10

Jinjer est de retour le 20 Novembre avec Alive In Melbourne, via Napalm Records. Un live explosif bourré de testostérone, une ironie pour un female fronted, mais diable que c’est jouissif !

Jinjer

Jinjer est clairement l’un des groupes bénéficiant de la plus grosse hype sur le marché actuel. Et ils ont décidé de passer la seconde. D’abord avec Macro. Un album énorme. Au succès mérité, de par son originalité, mais aussi sa qualité intrinsèque. Le mérite en revient au groupe, qui sait se réinventer en puisant son inspiration dans tout ce qui fait de la musique quelque chose d’universel.

Alive In Melbourne est la quintessence de tout ce travail, avec le supplément d’âme venant du simple fait qu’il s’agit de la dernière presta de Jinjer pré pandémie Covid-19™. Filmé à Melbourne le 5 Mars 2020, ce live compile 15 titres intro et outro exclus. Mais ne perdons pas de temps et entrons dans le coeur de la bête.

Jinjer – Alive In Melbourne

Passé une petite intro légère, on entre dans le vif du sujet avec Teacher, Teacher!, extrait de l’album Micro, parfait pour ouvrir un concert car résumant parfaitement ce que fait le groupe. A savoir un Metalcore pêchu, avec une chanteuse capable de tout. Jinjer pioche dans tout son répertoire dans ce live, et enchaîne sur Sit Stay Roll Over, morceau bien plus frontal, et ou Tatiana peut se défouler sur une intro ultra pêchue. Le jeu de basse d’Eugène est très présent et a ce côté prog qu’on lui connait.

Ape s’en vient afin de maintenir le public sous pression et chauffer la salle à blanc. Vient ensuite l’excellent Judgement (& Punishment), Incroyable morceau pluri influencé, alternant reggae, death et metal moderne. Bluffant.

Tati profite de la relative accalmie du set pour placer la “ballade metal” I speak Astronomy, assemblé tel un morceau de metal progressif, une nouvelle fois axé sur les performances vocales de la diva Ukrainienne, qui, sans porter injure aux autres membres du groupe, évolue dans une autre galaxie.

Jinjer nous offre ici un live ultra solide, et s’ensuive entre autres les pépites Retrospection, On The Top, Pit Of Consciousness et Words Of Wisdom, puis s’en vient Pisces, le morceau qui à fait basculer le groupe dans la lumière. Un grand moment comme à chaque live du groupe.

Jinjer conclut son set par Captain Clock, histoire de mettre le pit à l’envers une dernière fois. Gros set, grosse performance, grosse claque !

Il s’agit ici, pour conclure, de l’un des albums live à acheter cette année, à n’en pas douter. Le groupe n’en a pas fini avec son ascension, et nul doute qu’on entendra encore parler de Jinjer après le Fuckin’ Covid… Wait and see.

Jinjer

Tracklist:

  1. Intro
  2. Teacher, Teacher!
  3. Sit Stay Roll Over
  4. Ape
  5. Judgement (& Punishment)
  6. I Speak Astronomy
  7. Who Is Gonna Be The One
  8. Noah
  9. Retrospection
  10. Perennial
  11. On The Top
  12. Pit Of Consciousness
  13. Home Back
  14. Words Of Wisdom
  15. Pisces
  16. Captain Clock
  17. Outro

Un grand merci à Napalm Records et HIM Media.

Le site de JINJER

Chaîne YouTube officielle de JINJER

Pour nos chroniques, c’est par ici. Pour nos interviews, c’est par là.

Alive In Melbourne

par Jinjer

9.5
sur 10

Vous allez aimer !