Use Me

par Pvris

8
sur 10

PVRIS a fait languir ses fans pour la sortie de leur nouvel album. Repoussé une première fois par la crise sanitaire du Covid19, puis une seconde fois pour laisser de la place au mouvement Black Lives Matter, Use Me, leur troisième album, est enfin là. 

Les fans de longue date ont vu le groupe évoluer et changer de style au fil des années. PVRIS était reconnu comme un groupe de rock au début de leur carrière. Le groupe se tourne maintenant vers des sonorités beaucoup plus pop. Cette évolution, déjà présente dans leur dernier EP, ne fait que se concrétiser à travers Use Me.

On décrypte de plus près cet album!

Use Me s’ouvre sur Gimme A Minute. La chanson commence tout en douceur, mais laisse rapidement place à des percussions puissantes et à un rythme dansant. Plus le morceau avance, plus celui-ci monte en pression jusqu’à l’explosion du dernier refrain. Lynn Gunn nous démontre une puissance vocale sans pareil sur ce cri final (“I think I’m losing my mind“). La vitalité de Gimme A Minute est l’introduction parfaite à la nouvelle énergie qui nous attend sur cet album. 

L’album se poursuit sur la même longueur d’ondes avec Dead Weight, le premier single extrait de Use Me. Ces deux premières chansons sont très représentatives de l’évolution du groupe vers des sonorités tirant sur la pop moderne. Le changement est net, on comprend au bout de deux morceaux seulement que Use Me n’aura rien à voir avec ses deux prédécesseurs. 

Les deux morceaux suivants, Stay Gold et Good To Be Alive sortent du lot. Ils apportent toujours de la nouveauté au style de PVRIS, et sont pourtant différents de ce que l’on pouvait entendre dans le dernier EP. Les deux morceaux contiennent à la fois une certaine mélancolie que l’on connait au groupe (“It’s good to be alive but I hate my life“), mais gardent ce rythme dansant et entraînant. Ces deux chansons sont une preuve de la maturité musicale que le groupe a atteint au fil des ans, et des différentes facettes qu’ils sont capables d’exploiter.

use me

Le milieu de l’album nous est déjà très familier, puisque l’on retrouve à la suite trois morceaux déjà présents sur l’EP: Death Of Me, Hallucinations et la magnifique Old Wounds. Bien que déjà connue du public, Old Wounds reste l’un des meilleurs morceaux présents sur Use Me. Ce morceau est une parfaite transition pour la suite de l’album: Loveless et January Rain. Ces deux chansons contre-balancent complètement le reste de l’album. Il s’agit de deux balades dont le rythme et les paroles apportent une touche plus poétique, et plus sombre également.

L’album s’achève sur le morceau qui lui a valu son titre, Use Me, puis sur Wish You Well. Use Me est rempli de nouveautés, et ouvre de nouveaux horizons pour PVRIS. Toutefois, il est indéniable que ces deux derniers morceaux auraient aisément pu trouver leur place sur All We Know Of Heaven, All We Need Of Hell

Ce qu’il faut retenir de Use Me:

L’EP Hallucinations (2019) nous l’a bien démontré: PVRIS s’éloigne de son style rock et s’oriente désormais vers un genre plus pop. Use Me ne fait que confirmer ce virage dans la carrière du groupe. PVRIS réussit à slalomer entre les genres, sans perdre complètement la trace de ses origines. Use Me est sans nul doute un album très complet. En effet, il contient tout ce qu’il faut: des morceaux pour danser, des morceaux pour pleurer, et des morceaux qui nous rappellent simplement l’identité du groupe. Ce troisième opus, porté en grande partie par Lynn Gunn est l’album le plus mature du groupe jusqu’à présent. Il manque peut-être un peu de sonorités rock pour satisfaire les fans de la première heure. Le groupe a bien grandi, et malgré un changement ambitieux, c’est une transition complètement réussie pour PVRIS.

Nous avons déjà pu vivre certains morceaux en live lors du dernier passage en France de PVRIS à La Machine du Moulin Rouge. Il faudra maintenant attendre la reprise des concerts pour danser sur le reste de l’album!

Use Me

par Pvris

8
sur 10

Vous allez aimer !