Elephant Tree – Habits : L’interview ! Après quelques semaines de déconfinement progressif, petit flashback sur cette période vécue par nos londoniens spécialistes du Doom et du métal progressif.

Sam Hart (à droite sur la photo mise en avant), le batteur du groupe Elephant Tree a eu l’amabilité de répondre à quelques questions en mai dernier à l’occasion de la sortie de leur troisième album “Habits”, le 24 avril. 

 Pozzo live : J’espère que vous êtes tous en bonne santé ainsi que votre famille. Comment vous sentez-vous pendant cette période de confinement ? On a vu Peter Holland donner une leçon de basse sur sa page Facebook ? Et vous tous ? Avez-vous d’autres activités à part répéter vos morceaux ?

Sam : Nous prenons vraiment chaque jour comme il vient. Je sais que Jack a utilisé ce précieux temps pour le consacrer à sa fille et Pete comme tu l’as dit a été occupé à faire quelques vidéos et à créer quelques petits morceaux.  John et moi-même nous avons tous les deux un job de technicien à plein temps. Nous avons eu la chance d’être en mesure de continuer à travailler pendant la durée du confinement.

Nous n’avons pas encore pu répéter à cause de la distanciation sociale, mais nous avons tous hâte de retourner dans une salle ensemble !

Pozzo Live : Par rapport à de nombreux groupes qui ont été contraints de reporter la sortie de leur album à l’année prochaine, ‘Habits’ a pu paraître le 24 avril malgré le confinement. Comment avez-vous vécu cet événement ?

Sam : On a juste suivi notre programmation, mais supprimé tous les événements en live. Nous avons décidé de remplacer les concerts par quelques “life streaming” en espérant que cela se passe bien. Heureusement, tout s’est très bien déroulé et nous pouvons encore avoir une méga fête au bout du compte !

‌Habits, un album bien accueilli…

 ‌Pozzo Live : Nous avons vu que Habits a été classé 14e sur le Rock & Metal Albums Officiel Top 40. Que pensez-vous de l’accueil général de la sortie de cet album ?

Sam : Pour être honnête, nous avons vraiment été surpris. Lors de l’enregistrement, on nous faisait des “vannes” sur l’utilisation de certains instruments et de techniques, mais rien de très lourd jusqu’à ce que nous terminions et que nous commencions à achever le mixage.

Le fait que le LP se soit retrouvé classé dans  plusieurs charts était tout simplement incroyable. Nous avons eu un appel d’un grand groupe et quelques verres pour célébrer tout ça. Ok, peut-être plus que quelques verres…

Pozzo Live : Comment avez-vous choisi les vidéos, les scénarios de Sails  sorti en janvier et Bird  en avril ?

Sam : Les scénarios de Sails et Bird étaient vraiment une création des réalisateurs respectifs, Kalina Pulit  et Si Bennett. Nous leur avions donné un bref aperçu des paroles et des sentiments des pistes. Nous avons laissé opérer “leur” magie. Nous avons estimé avec la préparation de l’album et le calendrier des vidéos qui devaient être faits, qu’il valait mieux choisir des artistes dont on appréciait le style et les laisser réaliser quelque chose de très cool.  Les deux ont étonnamment réussi à relever ce défi !

A propos de l’album

Pozzo Live : Il y a un avis unanime sur les qualités réelles de ce troisième album Habits. Comment tous les membres ont-ils pu garder leur propre identité dans leur jeu, même si Riley MacIntyre allait tout “détruire” par la suite pour reconstruire tous ces titres?

Sam : Je pense que “détruire” est un peu fort ! Riley utiliserait le mot “déconstruire”. C’est un peu comme ça pour le mythe de Prométhée où le gars est sur la cascade et il mange ce truc de boue noire. Ensuite, il se décompose, puis tombe dans l’eau avant que tout tourbillonne autour et crée quelque chose de beau.

C’est en fait une assez une bonne comparaison comme nous l’avons fait en allant en studio et “verser du liquide dans notre cou jusqu’à ce que nous soyons tombés et puis ce bel album est sorti à l’autre extrémité”. Je suppose que cela fait de Riley ” la cascade jaillissante” ? Interprétez cela comme vous voudrez…

Pozzo Live : Y a-t-il un lien entre tous les titres de Habits (disponible ici) ? Une atmosphère différente et un ton différent avec l’album éponyme? Quelle structure souhaitait donner Elephant Tree ?

Sam : Nous ne sommes pas doués pour trouver de titres à nos chansons, il nous faut beaucoup de temps pour arriver à un résultat final qui ait du sens en termes de titre, ce n’est pas trop évident.

Au départ, nous avions commencé sans intention d’écrire un album avec un concept précis mais au fur et à mesure, nous avons réalisé que tous nos thèmes trouvaient leurs racines dans la vie réelle, c’était exactement cela ! En ce sens, il n’y avait vraiment pas une “trame” en tant que telle non plus. Il est beaucoup plus facile et plus libérateur de commencer à écrire et voir ce qui en sort à la fin.

‌Pozzo Live : Pourquoi avez-vous créé une Intro comme les autres albums, l’éponyme Elephant Tree et Theia ?

 Sam : Je n’ai aucune idée de “pourquoi”. Je dirais plutôt “et pourquoi pas?”

Pozzo Live : Qui eut l’idée de créer The Fall Chorus, une chanson acoustique, un Reel au milieu de ces morceaux au style Doom ? Est-ce une idée de John Slattery ? Pourquoi ce style?

Sam : Je pense que John est vraiment venu avec une petite idée du titre tout en “déconnant” avec Jack. Ils nous attendaient Pete et moi pour le faire écouter au téléphone à quelqu’un dont je ne me souviens plus le nom. Ils ont fini par enregistrer le riff pendant que John jouait. Puis, nous avons décidé de beaucoup travailler le morceau au studio et il a juste naturellement évolué dans sa forme définitive. Il n’y avait pas un désir conscient de choisir ce style spécifique, nous l’avons juste aimé.

Pozzo Live : Nous supposons que tous les membres du groupe aiment jouer les morceaux de cet album. Si vous deviez en choisir un, quel serait-il pour chacun d’entre vous et pourquoi?

Sam : Vu que c’est moi qui réponds à l’interview, je vais répondre pour tout le monde et dire Bird. C’est vraiment amusant de jouer et de continuer ce voyage complet. Il est également facile de chanter le refrain donc c’est bon d’entendre les gens le crier avec vous! Pour le deuxième c’est probablement Sails.

Pozzo Live : Avez-vous l’intention d’interpréter tous les titres lors des prochains concerts? Lequel allez-vous favoriser ?

Sam : Je pense qu’on va le faire maintenant !

Elephant Tree et sa vision de la scène…

Pozzo Live : Au cours des trois dernières années, vous avez fait quelques concerts aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Europe avec d’autres groupes. Quelle expérience musicale et relationnelle cela vous a apportée? ‌ ‌

Sam : Nous aimons vraiment aller sur la route avec d’autres groupes et nous avons eu quelques tournées vraiment  mémorables. Les gars de Stoned Jesus et Mothership ne vont jamais se débarrasser de nous maintenant je pense, et nous en savons plus sur Steak que quiconque n’en a jamais su.  Aussi  Lo Pan, Ruff  Majik, Bright Curse, The Great Machine, Mammoth  Mammoth, Elder et tant d’autres grands amis avec qui nous avons fait ce long chemin. Je ne pense pas que nous ayons des envies de vacances de sitôt.

Pozzo Live : Avez-vous rencontré le même type de public lors de ces concerts?

Sam : Il est vrai qu’on voit apparaître toujours le même type de public, quelques personnes en particulier que l’on rencontre dans n’importe quel coin du monde où nous nous trouvons ! Il y a toujours de nouvelles rencontres avec qui jouer et c’est vraiment cool de se voir offrir des propositions pour nous produire devant un public différent. Mais je pense que nous ne sommes pas les seuls, qu’ à présent toute la scène s’ouvre davantage aux fans et que les artistes commencent à se rendre compte que ce n’est pas “cool” d’avoir une attitude snob !

Pozzo Live : Après le confinement, vous avez prévu de nouveaux concerts en Europe, avez-vous l’intention de créer de nouvelles collaborations comme Peter Holland l’a fait avec Trippy Wicked And The Cosmic Of The Knight?

Sam : Je pense que nous courons plusieurs lièvres à la fois comme dit le proverbe. On ne peut vraiment rien dire sur l’avenir proche donc nous restons prudents avec la planification de quelque chose de concret à ce stade. Je crois que nous devrions en profiter pour écrire, essayer d’écrire de nouvelles choses, nous verrons…

Pozzo Live : Avez-vous un contact particulier avec vos fans Français ?

Sam : Nous avons fait quelques concerts en France, mais je pense qu’il y a encore beaucoup d’endroits où nous devons aller. J’ai entendu dire qu’il ne pleut pas tellement dans le sud alors peut-être que vous pourriez essayer de nous trouver une réservation là-bas ?

 ‌

Pozzo Live : Comment voyez-vous l’industrie du disque aujourd’hui, entre les produits dématérialisés et les CD ou les vinyles ?

Sam : Perso, je pense que c’est super. La musique n’a jamais été aussi accessible à une si grand nombre de personnes. Même les téléphones basiques ont maintenant la capacité d’écouter de la musique gratuitement et cela ne peut être vraiment qu’ une bonne chose ? Les groupes ne gagnent pas autant d’argent qu’avant, mais ensuite supposer que vous allez en gagner comme le ferait un grand groupe aujourd’hui est une pensée naïve. Juste profiter !

Pozzo Live : Quel groupe ou artiste, Pozzo Live devrait-il interviewer ?

Sam : J’ai entendu dire que Ruff Majik a un nouvel album. Cela vaudra la peine de vérifier, même si j’ai pu les écouter ou pas …

Quoi de neuf depuis le déconfinement ?

L’album Habits poursuit sa montée dans les charts spécialisés du Doom, et dimanche 28 juin, les quatre membres du groupe étaient à nouveau réunis en “outdoor” dans la banlieue de Londres pour une interview en live streaming organisée par ” Your Mate Bookings” sur Instagram depuis Melbourne. Le guitariste et membre du groupe Jack Townley a annoncé l’enregistrement  d’un cover de Black Sabbath, le titre interplanétaire Paranoid. Hâte d’écouter cela !

Encore un immense merci à Sam Hart qui habituellement est plutôt discret lors des interviews avec le groupe complet.

 

Merci également à Claire Bernadet de chez Purple Saget PR et à Holy Roar Records

La page Facebook de Elephant Tree

La page Instagram de Elephant Tree

Anciennes publications sur le groupe:

Review:  Elephant Tree

News : sortie du single Bird

Vous allez aimer !