Maere

par Harakiri for the Sky

10
sur 10

Harakiri for the Sky nous aura fait attendre 3 semaines de plus que prévu mais ça valait le coup! Le duo autrichien de post-black metal nous régale avec Maere d’un nouvel album délicieusement terrifiant et mélancolique.

Harakiri for the Sky

Tout comme notre groupe national Alcest naviguant dans les hautes sphères de la scène shoegaze/black, Harakiri for the Sky se compose de deux membres. Il s’agit de M.S. (Tous les instruments/arrangements) et J.J. (Chant et textes). Le groupe a été fondé en 2011 par M.S., membre de Bifröst et rejoint par J.J. de KARG (son projet solo).

Maere (orthographe alternative: Mære) est le 5ème album studio du groupe sorti le 19 février (repoussé du 29 Janvier) 2021 sous le label AOP Records.

Dans le folklore, Mӕre est une entité malveillante rampant sur la poitrine des endormis au cours de la nuit, causant essoufflement et anxiété. Vous voila prévenu : Cet album sera dans la continuité de leur œuvre, une ode à la mélancolie plus ou moins brutale (yay !).

Cover album Maere - Harakiri for the sky

Cover Maere – Harakiri for the sky

Cover Art

Cette pochette d’une puissance rare a été réalisée par Meike Hakkaart (Art of Maquenda). Cette gravure rouge noire et blanche est accompagnée de l’acronyme du groupe : HFTS.

Dans la version vinyle que je possède (199 exemplaires, Red/White double LP), le vinyle Gatefold est accompagné d’un livret de 24 pages toujours accompagné des illustrations de Meike Hakkaart ainsi que des lyrics, une vraie beauté.

LP Maere - Harakiri for the sky

LP Maere – Harakiri for the sky

Les morceaux

10 chansons nous sont proposées sur cet opus avec une moyenne de 7 minutes pour un total d’écoute de 1h24min (!).

En guise d’introduction, I, Pallbearer vous accueille avec un build-up d’1 minute avant d’attaquer le gros œuvre : le chant de J.J. vous fauche avec son scream si black et si unique. Les instrus de M.S. ne laissent pas non plus le temps de respirer, les rythmes changent, passant non-stop d’une agression brutale à une mélancolie maîtrisée.

On retrouve un guest de qualité de la part de Neige (Alcest) pour la seconde chanson de l’album Sing for the Damage We’ve Done. Sa participation sur le dernier tiers amène en premier lieu une mélancolie douce et laconique avec les vocalises qui lui sont propres. Il conclut ce son en rejoignant la technique de scream de J.J. et en citant Alpha Rats Nest de The Mountain Goats sur le refrain :

So, sing for the damage we’ve done
And the worse things yet to come
Sing for the damage we’ve done
And the worse things we’ll still do

Il est important de noter la participation de Kerim “KRIMH” Lechner, batteur de Septicflesh et très actif sur Youtube qui réalise l’intégralité des parties batteries de l’album. Sa prestation est particulièrement bluffante sur I’m All About the Dusk. Ce pavé dans la mare de 11:09 est un des nombreux chefs-d’œuvre de cet album. Une émotion rare se dégage de ces 11 minutes dont les lyrics évoquent le fait de devoir survivre sans l’être aimé, disparu à jamais.

Living in the memory of a love that died
Once smashed to pieces in the still of a night
Living for the memory of a love that died
Still searching for stars in a cloudy and rainy night

Les chansons se suivent et ne se ressemblent pas : chacune a sa propre histoire et son ambiance, sans quitter le fil rouge de l’album.

L’album se conclut sur une reprise du groupe britannique Placebo, Song to Say Goodbye (non renseignée à l’arrière du vinyle).

Conclusion

Quelle aventure, quelle écoute !

Rarement un disque ne m’aura véhiculé autant d’émotions : il tourne en bouche depuis plus d’un mois chez moi. Les rares titres ayant atteint ce degré de propagation de sentiments se comptent sur les doigts de la main ((II) – Crystal Castles, Blackwater Park – Opeth, Lotus – Soen, Miracle – Blackmill).

Je déteste mettre 10/10 à une œuvre mais dans ce cas précis on touche la perfection. L’intelligence de la composition, les textes, la partie chant, il n’y a absolument rien à redire. Les Autrichiens de Harakiri for the Sky ont encore fait très fort avec Maere et risque d’exploser sous peu dans d’autres sphères !

Que vous soyez fan du groupe de la première heure, adepte de black/post-black ou encore un néophyte total, foncez écouter cet album, vous ne serez pas déçus !

Tracklist

  1. I, Pallbearer (7:02)
  2. Sing for the Damage We’ve Done (feat. Neige) (8:05)
  3. Us Against December Skies (8:21)
  4. I’m All About the Dusk (11:09)
  5. Three Empty Words (9:29)
  6. Once Upon a Winter (10:27)
  7. And Oceans Between Us (8:57)
  8. Silver Needle // Golden Dawn (7:09)
  9. Time is a Ghost (8:34)
  10. Song to Say Goodbye (Placebo Cover) (5:24) – non crédité à l’arrière du disque.

Maere

par Harakiri for the Sky

10
sur 10

Vous allez aimer !