Comme annoncé il y a quelques jours, Eskimo Callboy est de retour aux affaires. Profitant de la rentrée, le groupe a présenté ce WE son nouveau single : We Got The Moves. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’encore une fois, nos amis allemands ont fait fort. Peut-être pas le tube de la rentrée, mais pas loin. Soyez chauds, ça va s’couer dans l’bungalow !

Ils sont de retour ! Et pour vous jouer un super tour ! Après l’énorme MMXX et son désormais célèbre Hypa Hypa, Eskimo Callboy récidive avec We Got The Moves. Un morceau et un clip aussi WTF que ses prédécesseurs, comme sait si bien le faire le combo allemand. Des looks improbables, un clip débile (dans le bon sens du terme), de gros beats electro, des riffs entraînants et quelques passages screamés, le chef Kevin Ratajczak et sa brigade ont une nouvelle fois réussi leur recette. Et pour notre plus grand plaisir, on a hâte de déguster en live !

Yes, they got the moves

C’est peu dire qu’après MMXX, on attendait avec impatience la suite de l’aventure Eskimo Callboy. Cet album était en effet le premier du groupe avec Nico Sallach au chant, celui-ci ayant remplacé quelques mois avant la sortie le frontman historique Sebastian “Sushi” Biesler, parti vers d’autres horizons avec son projet GHØSTKID. Un album qui, de l’aveu même du groupe, s’annonçait comme le début de quelque chose de nouveau. Ce premier single post-MMXX allait donc en dire plus sur la voie choisie par le formation native de Castrop-Rauxel.

We Got The Moves

Finalement, le groupe a fait le choix, avec We Got de Moves, de s’inscrire dans la continuité de ce nouveau départ, avec un son très électro et une esthétique humoristique qui colle très bien à l’état d’esprit bon enfant et facétieux d’Eskimo Callboy. Qu’il s’agisse des tenues, des “chorégraphies” ou des mimiques, on est clairement dans le burlesque. Un bon moment de rigolade qui donne juste envie de faire la fête. Nul doute que ce morceau trouvera sa place en live et promet un joyeux bordel dans la fosse, entre coupes mulet, Ray-Ban et survêts des années 80.

Plus d’infos sur le site du groupe ou leurs pages Facebook et Instagram.

En attendant cette sortie, vous pouvez retrouver toutes nos interviews ici. Pour nos chroniques, ça se passe .

Vous allez aimer !