Nowhere Generation

par Rise Against

7.5
sur 10

Le groupe de punk-rock américain du début des années 2000 est de retour. Quatre ans après le réussi Wolves, Rise Against nous présente leur neuvième album : Nowhere Generation.

Les albums de Rise Against se suivent .. et se ressemblent, et ça nous plait bien ! S’il y a bien quelque chose que l’on peut accorder aux américains c’est d’avoir une ligne musicale constante d’album en album. Nous vous laissons juger si cela est positif ou négatif.

Même énergie, messages desservis avec fougue. Nowhere Generation fait le triste constat de la société américaine, notamment dans le single éponyme.
Nulle question de se laisser aller au désespoir, l’envie d’en découdre se ressent dès l’ouverture avec The Numbers.

Talking To Ourselves et Broken Dreams, Inc  défendent un message de saturation du peuple, et d’un peu de dépit. Tout ça créé une force de conviction comme pour The Numbers.

Forfeit est la balade de l’album, composée d’une simple guitare sèche et d’un fond de violon. On imagine très bien Tim McIlrath l’interpréter seul en scène, un simple projecteur sur lui.
Le titre semble être une déclaration d’amour, un peu sortie du contexte du reste de l’album. Cependant intégré justement au contexte il pourrait possiblement y avoir une deuxième lecture assez intéressante, rattaché à l’idée générale de Nowhere Generation.

Cela sera la seule trêve de l’opus. Les riffs enflammés et les messages vigoureux sont de retour dès Monarch.
Le très entrainant Sooner or Later descend légèrement en énergie, mais garde le ton.

Jusqu’au bout de l’album on tient le cap avec les derniers Middle of a Dream et Rules of Play. L’ambiance est maintenue jusqu’à la dernière note. Pas vraiment d’étonnement, mais il est plaisant de l’entendre.

Les américains de Rise Against savent ce qu’ils font, ils déroulent de nouveaux morceaux sans changer la formule. Pas une mince affaire après le précédent Wolves plutôt réussi. Des sonorités très classique sur ce Nowhere Generation, mais on arrive rapidement à saisir la singularité de cet album et l’atmosphère qui s’en dégage.

Tracklist:
  1. The Numbers
  2. Sudden Urge
  3. Nowhere Generation
  4. Talking To Ourselves
  5. Broken Dreams, Inc.
  6. Forfeit
  7. Monarch
  8. Sounds Like
  9. Sooner Or Later
  10. Middle Of A Dream
  11. Rules Of Play

Nowhere Generation est disponible depuis le 04mai 2021 chez Loma Vista Recordings

Nowhere Generation

par Rise Against

7.5
sur 10

Vous allez aimer !

Review

Étendues – UssaR