2022 sera visiblement l’année des “2”. Alors pour fêter cela, parce que 2222 ça faisait trop longtemps à attendre, et parce que 2 années sans Hellfest c’est déjà suffisamment long, ce sont donc 2 éditions qui seront proposées en juin prochain. Alors oui, pour participer, peut-être as-tu dû manger des pâtes pendant des mois, refiler ton chat à tes parents (ça coûte cher ces bestioles !) ou servir docilement ton patron afin qu’il t’accorde 50 jours de congés en juin, mais au moins, tu seras là, avec nous.

Le Hellfest, c’est une expérience sensorielle unique, à la fois visuelle, olfactive, auditive et même gustative, parfois en bien et…parfois moins. Mais pour en profiter pleinement, il faut aussi savoir lever son boule de bonne heure et/ou s’éloigner des mainstages pour découvrir des groupes insolites, méconnus voire totalement WTF, mais qui à eux seuls sont des expériences au sein de l’expérience qu’est le Hellfest. Exit les mainstages le soir, serré dans la foule devant les têtes d’affiches mainstream, et place à ceux qui mériteront le détour en 2022, quelles qu’en soient les raisons ! Voici mon top 5 des groupes à au moins aller voir quelques minutes.

Frog Leap

Mainstage 1 – Vendredi 17

Déjà un mec qui s’appelle “saut de grenouille”, bon, tu te dis qu’il y a matière à creuser. Mais en plus si tu sautes (lol) le pas en allant visiter sa chaîne YouTube, tu comprends tout de suite que ça serait con de manquer ça. Leo Moracchioli, de son vrai nom, est devenu au fil des ans un phénomène internet reconnu pour ses covers toujours plus WTF. De Pokemon à Madonna en passant par Boney M, Baby Shark ou Daft Punk, le mec n’a aucune limite. Et le pire, c’est qu’il est sacrément doué. Bah ouais, le Hellfest, c’est pas que Metallica le dimanche à 22h00, c’est aussi un mec en kigu licorne qui scream sur la BO de Power Rangers un vendredi à 11h du mat’ ! Bref, on vous l’assure, ca vaut le coup de faire un saut devant Frog Leap (lolilol).

Galactic Empire

Mainstage 2 – Samedi 18

Alors oui, je sais, le groupe s’appelle l’Empire Galactique. Oui, ils sont amateurs de cosplay Star Wars. Oui, ils réalisent des covers des BO de la saga. Et oui, on a déjà tout vu ou presque en terme de reprises et de covers inspirés de cet univers. Parfois pour le meilleur, souvent pour l’Empire le pire. Sauf que là, promis, ce n’est pas un énième cover-band de geeks sachant à peine aligner trois notes. La technique est là, l’esthétique et le talent aussi, et l’ensemble ne manquera pas de vous embarquer à son bord pour vous plonger la têtes dans les étoiles. L’histoire ne dit pas ce qu’en pense Georges Lucas, ni si Pedro Pascal se cache sous le masque du batteur ou si c’est la Force qui les guident, mais à ce show, assister, tu dois !

Moscow Death Brigade

Warzone – Dimanche 19

Il fallait un ovni musical dans ce classement et le voici. Après les révélations que furent pour moi les découvertes d’Hollywood Undead et surtout d’Eskimo Callboy au Hellfest il y a quelques années, Moscow Death Brigade s’inscrit dans la même veine : une esthétique atypique, un son inclassable mêlant des genres très différents (punk, rap, electro voire techno), et des mecs bien perchés. Mais on en attendait pas moins d’un groupe russe connu pour ses engagements politiques sinon sociétaux et ses nombreuses participations à des oeuvres caritatives. Si vous voulez faire une bonne action pour vous-même, rendez-vous sur la Warzone pour une bonne torgnole qui va un peu plus vous secouer qu’une petite polka traditionnelle. За ваше здоровье !

Dragged Under

Warzone – Jeudi 23

Le groupe parfait pour attaquer en “douceur” son Week-End #2. Avec leurs têtes de gros redneck du Deep South (alors qu’ils sont de Seattle, donc à l’opposé), ces mecs sont de vrais rigolos qui ne devraient pas manquer de vous donner la pêche, la banane, bref, tout plein de vitamines. Au programme : grimaces à gogo,  pitreries sur scène voire concert au milieu de la foule, le tout servi par une énergie débordante et un son vraiment intéressant, mêlant rock, punk et metalcore. Un cocktail idéal pour se remettre dans le rythme après quelques jours de coupures, et surtout avant de repartir se remuer la couenne dans le pit si, comme moi, tu as un habitué de la Warzone. Décidément la scène qui m’aura le plus manqué pendant trois ans.

Gloryhammer

Mainstage 2 – Samedi 25

En voilà un joli nom ! Et de jolis costumes ! Et de jolies chansons ! C’en est même épique ! Car oui, voici un groupe qui défini son style comme de l’heroic fantasy power metal. Et même de l’interdimensional space metal ! Rien que ça ! Souvent réduit à un cover-band de Marvel ou Zelda, le groupe est bien plus que cela, comme en témoigne sa volonté de proposer des albums-concepts complets développant chacun un univers et une histoire là où d’autres se contenteraient d’aligner des chansons basiques sans fil conducteur ni trame. Le groupe pousse même plus loin en ajoutant une dimension jeux de rôles à cet univers déjà particulièrement riche et travaillé. Une quête qu’il vous faudra mener absolument avec eux !

Clairement, ce top 5 est forcément réducteur car de nombreux autres groupes méritent le détour pour bien des raisons. Outre certaines têtes d’affiche comme Five Finger Death Punch (MS2), Airbourne (MS2) ou Bring Me The Horizon (MS2), ma ligne directrice est déjà bien tracée, entre Mainstages et Warzone : Steel Panther (MS2), Alestorm (MS2), Agnostic Front (WZ), While She Sleeps (WZ), Deez Nuts (WZ), Perturbator (VA), Of Mice & Men (WZ), Sons Of O’Flaherty (WZ), The Rumjacks (WZ), Alien Weaponry (MS1), Hatebreed (WZ), Madball (WZ)*. Cependant, le plaisir du Hellfest c’est aussi de se trimbaler de scènes en scènes pour découvrir (et parfois adorer) des groupes qu’on avait pas forcément remarqué au préalable. A ce titre, je vous encourage vraiment à arpenter les scènes dès le matin, car chaque année comporte son lot de découvertes et de surprises qui contribuent à rendre votre festival encore meilleur. Enjoy, motherfuckers !

*MS : MainStage / WZ : Warzone / VA : Valley

 

Vous pouvez retrouver toutes nos interviews ici. Pour nos chroniques, ça se passe .

Vous allez aimer !